Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

4 molécules qui font mal au ventre (et les alternatives)

Justine Rossius

Dans leur livre « Change ta vie, resplendis grâce à la naturopathie », Flora Terruzzi et Tiffany Coscas dévoilent un tas d’astuces et d’explications détaillées sur la naturopathie. Parmi les bases de l’alimentation saine, il convient de connaître les molécules qui peuvent mettre à mal nos fonctions digestives… et leurs alternatives!

« Nous sommes tous différents » expliquent les autrices de Change ta vie, resplendis. « Certaines molécules peuvent être agressives pour vos intestins alors que d’autres les supporteront sans problème. Il est cependant préférable pour tout le monde de limiter ces aliments ». Au risque, comme elles l’expliquent, de ressentir des douleurs, des spasmes ou des ballonnements. Faisons le point sur ces molécules:

Le gluten

« C’est une protéine présente dans le blé, le seigle, l’épeautre, l’orge, l’avoine, le kamut et dans une moindre quantité dans le petit épeautre. Si tout le monde n’est pas intolérant, il convient de diminuer sa consommation de gluten. Ils ont souvent un fort index glycémique, expliquent les spécialiste.

Comment le remplacer?

  • On diminue notre consommation de pâtes, biscuits, pain, viennoiserie, pizza…
  • On consomme des aliments qui ne sont pas préparés industriellement
  • On se tourne vers des céréales sans gluten comme le quinoa, le riz, le sarrasin, le millet ou même, le petit épeautre qui n’en contient que très peu
  • On se tourne aussi vers les farines sans gluten comme la farine de riz, de maïs, de sarrasin, de chataigne… Attention: certaines de ces farines doivent être associées à d’autres pour éviter une préparation trop sèche ou des saveurs trop amères.
  • Pensez aussi aux céréales qui nous viennent d’Afrique comme le teff, le fonio, et l’amarante.

Le blanc de l’œuf

« On ne parle pas ici d’allergie mais vraiment d’intolérance. De nombreuses personnes sont sensibles au blanc de l’œuf sans le savoir. Cela peut occasionner des inflammations et douleurs digestives » préviennent les naturopathes.

Comment le remplacer?

  • 50 g de compote de pomme permet de remplacer 1 blanc d’œuf
  • 1/2 banane écrasée permet de remplacer 1 blanc d’œuf
  • 1 c. à s. d’agar agar + 1 c. à s. d’eau permet de remplacer 1 blanc d’œuf
  • 50 g de purée de patate douce permet de remplacer 1 blanc d’œuf
  • Le tofu soyeux (50 g) permet de remplacer 1 blanc d’œuf
  • 3 c. à s. de purée d’oléagineux permet de remplacer 1 blanc d’œuf
  • L’aquafaba est aussi intéressant:  il s’agit de l’eau dans laquelle sont cuits les pois chiches. En montant le jus de pois chiche, vous pouvez obtenir une alternative aux blancs en neige. 2 c. à s. d’aquafaba = 1 œuf

Le lait

« Les produits laitiers entraînent une surcharge de graisses pour votre foie appelée ‘mucose’ qui s’apparente à des colles qui encrassent notre organisme ». Et de rappeler que si les produits laitiers issus de la chèvre ou la brebis sont plus digestes, ils ne faut pas en abuser non plus.

Comment le remplacer?

  • Les légumineuses, oléagineux, soja, cacao, algues, figue sèche et crucifères (brocoli, chou kale, chou…) sont de bonnes sources de calcium alternatives.
  • Les boissons végétales (soja, coco, avoine, riz…) peuvent remplacer le lait dans certaines recettes, mais il faut faire attention car elles sont souvent sucrées.
  • Pour le beurre, le ghee est un beurre débarrassé des impuretés du lait.
  • Pour le fromage, il existe des « fauxmages » à base de soja ou de noix de cajou

La lectine

Moins connue, la lectine est grosse protéine que l’on trouve dans les légumineuses, les céréales, les graines, la pomme de terre. « Elle endommage la muqueuse intestinale et peut créer des inflammations chroniques » expliquent les autrices.

Comment la réduire?

  • La germination est une bonne alliée: les graines ou légumineuses germées contiennent beaucoup moins de lectine.
  • Le trempage des aliments, comme les lentilles ou les pois chiches, dans l’eau avant la cuisson est aussi une solution (idem pour les olégineux, car ils contiennent de l’acide phytique, qui vole les nutriments).

La naturopathie vous intéresse? Plongez-vous dans Change ta vie, resplendis: un guide complet, qui reprend les conseils de deux naturopathes passionnées — Flora Terruzzi et Tiffany Coscas — pour un mode de vie harmonieux et équilibré.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires