Home People Laeticia Hallyday se confie dans une longue interview: « On me vole mon...

Laeticia Hallyday se confie dans une longue interview: « On me vole mon deuil »

Pour la première fois depuis la dispute familiale concernant l’héritage de son mari, Laeticia sort de son silence. Elle a ouvert son cœur au magazine français Le Point dans une interview exclusive qui sortira aujourd’hui en kiosque.

Dans cet entretien de 14 pages, elle parle de son histoire d’amour avec Johnny, sa maladie, son testament, des relations avec Laura et David et de la triste rupture familiale depuis l’affaire de l’héritage.

L’amour de sa vie

Dans cette interview, la veuve ne cache pas ses difficultés de faire le deuil de son mari.

Je vis un moment dur. Très dur, même. Le monde continue de tourner alors que le mien s’est arrêté. C’est difficile de réapprendre à vivre sans Johnny. J’ai passé plus de la moitié de ma vie avec lui. Je l’ai connu alors que j’allais avoir 20 ans. J’en ai 43″

confie-t-elle.

L’affaire du testament

Pour la première fois, Laeticia explique le choix de Johnny de déshériter ses enfants:

Il estimait qu’il avait fait des donations de son vivant et que ça les protégeait. David a construit sa vie, il a plus de 50 ans, il a fait un beau mariage, c’est un artiste reconnu. Et son père a été là quand il a fallu l’aider. Laura, de la même façon, il l’a aidée quand elle en a eu besoin. Pour lui, ils étaient sortis d’affaire »

Vie privée, vie publique

La veuve regrette la manière dont cette histoire d’héritage a été traitée et médiatisée.

L’ouverture du testament aurait dû être faite ensemble, mais ils ont refusé de venir. Mon mari avait prévu un certain nombre de choses dont on aurait très bien pu discuter sereinement. A la place, j’ai reçu des courriers (…) des lettres d’avocats (…). Je n’ai reçu aucun appel, aucun autre signe d’eux. Ils ont fait un choix »

explique Laeticia qui se dit prête à pardonner un jour à David et Laura même si elle est profondément blessée.

On me vole mon deuil. On me roue de coups.(…) Je ne demande que la paix, mais qu’on respecte la mémoire de mon mari »

confie-t-elle. La violence de leurs propos lui reste encore au travers de la gorge:

Les avocats de David et Laura m’ont appelée Madame Boudou, lors des audiences… C’est terrible! Mon mari aurait pu tuer pour cela. Ça le rendait fou qu’on m’appelle par mon nom de jeune fille. C’est arrivé plusieurs fois que l’agence de voyages se trompe et inscrive «Boudou-Hallyday» sur des billets d’avion. Il appelait l’agence, se mettait en colère. Il les insultait. Il était comme ça.»

Au chevet de son mari malade

Accusée d’avoir tenu à distance les enfants de Johnny pendant la maladie de son mari, elle précise:

« Après qu’ils ont appris que leur père était malade, David a attendu six mois pour venir et Laura, quatre. Mais je ne veux pas les juger, vous savez: ils avaient sans doute leurs raisons. Finalement, ils ne sont venus qu’une fois dans l’année à la maison »

Dans les derniers moments, ce serait Johnny lui-même qui aurait souhaité ne plus recevoir de visites. Voir défiler sa famille lui renvoyait l’idée qu’il était sur le point de mourir. Laeticia affirme qu’elle aurait, quant à elle, envoyé régulièrement des nouvelles de sa maladie à ses proches.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.