Home People Harry Styles crée la polémique en faisant la couverture de “Vogue” en...

Harry Styles crée la polémique en faisant la couverture de “Vogue” en robe

NEW YORK, NEW YORK - MAY 06: Harry Styles attends The 2019 Met Gala Celebrating Camp: Notes on Fashion at Metropolitan Museum of Art on May 06, 2019 in New York City. (Photo by Theo Wargo/WireImage)

Aussi audacieux qu’iconoclaste quand il s’agit de ses tenues, Harry Styles a pris la pose en robe pour la couverture de la version américaine de “Vogue”. Des images qui défient les clichés, quitte à s’attirer les foudres d’une fange conservatrice de l’Internet, pour qui les photos “menacent l’équilibre de la société”, rien que ça.

À l’origine, un shooting certes surprenant, mais surtout sublime, qui voit Harry Styles poser en robe et en jupe pour le “Vogue” américain, qui lui accorde au passage l’honneur d’être le premier homme à poser en solo pour sa cover. Sous l’objectif de Tyler Mitchell, l’ex-chanteur de One Direction, stylé pour l’occasion par Camilla Nickerson, affiche une masculinité moderne et fait monter la température en posant notamment torse nu dans une longue jupe aux faux airs de kilt, tous tatouages à l’air. Mais aussi dans une robe bleu layette créée spécialement pour lui par son ami Alessandro Michele, directeur créatif de la maison Gucci, et assortie pour l’occasion d’une veste de smoking. Un choix tout simplement insupportable pour certains conservateurs, qui y ont vu une moquerie de la masculinité, voire même, un péril pour la société.

View this post on Instagram

A post shared by Vogue (@voguemagazine)

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

View this post on Instagram

A post shared by Vogue (@voguemagazine)

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Harry Styles, grand admirateur de vêtements pour femmes

Sur Twitter, l’auteure américaine à succès Candace Owens a ainsi partagé son opinion tranchée à ses 2.7 millions de followers.

Aucune société ne peut survivre sans hommes forts. L’Orient le sait, mais en Occident, ce n’est pas une coïncidence si on féminisme sans relâche les hommes tandis qu’on apprend le Marxisme à nos enfants. C’est une attaque. Rendez-nous les hommes virils”.

Et si, en commentaires, certains n’ont pas manqué de rappeler que les vêtements que porte un homme n’ont rien à voir avec sa virilité, nombreux sont ceux et celles qui ont fait écho à sa position, raillant le fait que “les lopettes protesteraient bien contre ce statut, s’ils en avaient la force”, ou soulignant que “les Etats-Unis font la promotion de l’émasculation. C’est un scandale!”. Un scandale qui ne risque pas d’entacher le plaisir qu’Harry Styles prend à s’habiller. “Quand je fais du shopping, je ne peux pas m’empêcher d’admirer les vêtements pour femmes, je trouve qu’ils sont sublimes. Je trouve ça dommage de s’interdire des choses, il y a tellement de bonheur à jouer avec les vêtements”. Qu’importe ce qu’en disent les rageux. Ainsi que l’a rappelé l’actrice de “The Good Place”, Jameela Jamil, en marge du tollé autour des tenues du chanteur: “Harry est incroyablement viril, parce que la virilité est ce que vous en faites et non ce que des personnes toxiques, misogynes et homophobes manquant cruellement de confiance en elles ont décidé que c’était il y a 100 ans”. A-m-e-n.

Lire aussi: 

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.