Home Mode & Beauté On a toutes une pote frileuse qui rêverait de cette doudoune de...

On a toutes une pote frileuse qui rêverait de cette doudoune de gala Moncler

Moncler imagine une doudoune de gala - Montage Flair photos Moncler
Moncler imagine une doudoune de gala - Montage Flair photos Moncler

Connue pour ses doudounes chaudes (et chères) au possible, la marque française Moncler innove cet hiver en proposant la version princesse de ses célèbres vestes. Personne n’en rêvait, ils l’ont fait: la doudoune de gala est là, et on connaît toutes une frileuse susceptible de vouloir se blottir dedans. À condition d’avoir les poches pleines…

C’est que les doudounes Moncler ne sont pas exactement destinées au commun des mortel•le•s, puisque pour s’offrir une veste basique, il faut compter entre 650 et 4 950€ pièce. Certes, quand on aime, on ne compte pas, mais tout de même… Et si, pour une raison qui n’appartient qu’à vous, vous décidez de vous offrir la version doudoune de gala, sachez qu’il vous en coûtera (très) cher: 18 000 € pour être exactes. Avouez, c’est cher payé pour vérifier si votre mère avait raison quand elle vous disait que le ridicule ne tuait pas…

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Moncler, pour les modeuses qui n’ont pas froid aux yeux

D’ailleurs, ça n’a pas loupé, sur les réseaux, la Fashion Police s’en est donnée à coeur joie, certains comparant cette création audacieuse à un sac de couchage géant (il y a de l’idée, c’est vrai), tandis qu’une autre a souligné non sans humour qu’il s’agit de la tenue parfaite pour “ces soirées où vous savez que vous allez finir tellement ivre que vous ne serez probablement pas en état de rentrer chez vous, mais ce n’est pas grave parce que vous pouvez dormir dans votre robe”. Hi hi hi.

View this post on Instagram

A post shared by Moncler (@moncler) on

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

De son côté, Moncler a fait le choix de la sobriété, décrivant le modèle comme une “robe de soirée matelassée à épaules dénudées”, soulignant tout de même la touche “onirique et extravagante” apportée par Pierpaolo Piccioli, directeur de création de Valentino, à qui on doit cet hybride qui n’a pas froid aux yeux. “Extravagant”, oui, c’est peu de le dire.

Encore plus de créations WTF:

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.