Home Mode & Beauté Balenciaga commercialise pour 195€ un porte-clé identique à un arbre magique vendu...

Balenciaga commercialise pour 195€ un porte-clé identique à un arbre magique vendu 2€

Balenciaga

Après avoir lancé en 2017 le « Carry Shopper L » ressemblant étrangement au fameux sac bleu Ikea, la maison de couture Balenciaga s’est cette fois inspirée des banals sapins désodorisants pour créer son nouvel it-accessoire. Un porte-clé plutôt original vendu pour la modique somme de 195€… Rien que ça.

Proposer à un prix exorbitant des pièces copiant quasi à l’identique des objets à l’origine disponibles pour quelques euros, semble devenir une habitude chez Balenciaga. Mais si l’année dernière Ikea avait choisi de ne pas porter plainte pour la copie de son blue shopping bag, l’entreprise Car-Freshner, propriétaire des désodorisants « Little Trees » aux États-Unis, a elle décidé de poursuivre la marque pour plagiat. Une plainte a ainsi été déposée devant le tribunal fédéral de New York dans le courant de la semaine du 15 octobre.

Un copié-collé mal digéré

Dans cette plainte, Car-Freshner indique que les nouveaux porte-clés Balenciaga reprennent exactement les mêmes formes et couleurs que leur gamme « LittleTreesAir ». Des produits disponibles depuis 1952 et devenus des « incontournables de la culture américaine ». La compagnie signale ensuite que si elle octroie parfois ses droits sous licence à d’autres entreprises intéressées par ce design, la maison de couture n’a elle jamais demandé l’autorisation pour réutiliser le modèle. Une attitude jugée par Car-Freshner comme « volontaire, intentionnelle et qui trahit un mépris inconsidéré des droits de la marque ».

Un risque de confusion

L’entreprise américaine attire aussi l’attention sur le risque de confusion qu’engendre la commercialisation de ce porte-clé. Les consommateurs pourraient ainsi, selon elle, se méprendre et ne pas distinguer la différence entre les deux produits. Mais au vu de l’écart de prix, moins de 2€ pour le sapin désodorisant et 195€ pour le porte-clé, on a du mal à imaginer pareille situation. Actuellement,  Balenciaga a refusé tout commentaire et les sapins portés-clés sont toujours disponibles en magasins ainsi que sur le site en ligne. Un objet loufoque et plutôt inutile, contrairement aux « arbres magiques » qui ont au moins le mérite d’embaumer nos voitures d’une bonne odeur jasmin, lavande ou vanille. En tous cas, on s’étonnera toujours de l’extravagance de certaines marques de luxe se permettant de vendre des objets plus que banals à un prix hallucinant.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.