Home Lifestyle Animaux Votre fainéantise influence le comportement de votre chat

Votre fainéantise influence le comportement de votre chat

Vous êtes paresseux, tout comme votre chat? Vous êtes stressé et votre animal à quatre pattes l’est aussi? Non, ce n’est pas le fruit du hasard. Selon des chercheurs, votre comportement influence celui de votre chat.

Tel maître, tel chat?

Posez-vous la question un instant, est-ce que votre chat vous ressemble? Pas physiquement évidemment mais dans son comportement et ses attitudes? Si la réponse est oui, il n’y aurait rien de plus normal selon des scientifiques des universités de Nottin­gham Trent et Lincoln. Une nouvelle étude publiée dans la revue scientifique Plos One révèle qu’il existe un lien entre la personnalité, le comportement mais aussi le bien-être d’un maître et ceux de son chat. Résultat (et ce n’est pas de chance pour votre compagnon à quatre pattes), si vous êtes stressé, fainéant, névrosé votre chat risque de l’être aussi. Au contraire, si vous êtes consciencieux et que vous respirez la joie de vie, votre fidèle compagnon le sera également.

Lire aussi: Comment dire « je t’aime » à son chat en un seul geste?

Une étude sur plus de 3 000 chats

Pour arriver à ce résultat, les chercheurs ont analysé le comportement de plus de 3 000 boules de poils et celui de leur maître. Conclusion: oui, il existe un lien entre vous et votre chat. Un résultat qui n’est finalement pas si surprenant pour les scientifiques dans la mesure où de nombreux maîtres considèrent leur boule de poils comme un véritable membre de la famille et que des études établissent déjà le lien entre les parents et les enfants. “De nombreux propriétaires considèrent leurs animaux de compagnie comme un membre de la famille, et forment des liens sociaux étroits avec euxIl est donc très probable que nos animaux de compagnie soient affectés par la façon dont nous interagissons avec eux et dont nous les éduquons, et que ces deux facteurs soient eux-mêmes influencés par nos différentes personnalités » explique Lauren Finka, chercheuse en bien-être animal au Telegraph.

Au-delà du comportement, votre fidèle compagnon peut aussi vous ressembler sur d’autres aspects, par exemple si vous manquez d’hygiène, si vous êtes agressif ou si vous venez de prendre quelques kilos.

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.