Home Lifestyle Adresses TESTÉ POUR VOUS: comment manger bio sans se ruiner?

TESTÉ POUR VOUS: comment manger bio sans se ruiner?

Manger bio diminuerait de 25 % le risque de cancer. C’est le résultat impressionnant d’une récente enquête! Oui mais, manger bio, ça coûte un bras, non? Et où faire ses courses bios sans courir partout? On vous dit tout!

S’alimenter avec des produits bio diminuerait de 25 % le risque de développer un cancer. Un chiffre étourdissant! Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs ont étudié un échantillon de 68.946 participants pendant 7 ans. Ces derniers ont été répartis en quatre groupes, en fonction de la fréquence à laquelle ils consommaient des produits bio. Les chercheurs ont ensuite analysé la répartition des 1340 cas de cancer parmi les participants. Même si le lien entre cancer et bio est à nuancer (d’autres facteurs interviennent tels que le poids, la consommation de viande, d’alcool…), les chercheurs émettent deux hypothèses: consommer bio réduirait le risque de cancer parce que les aliments issus de l’agriculture biologique ont une teneur moindre en résidus de pesticides synthétiques (potentiellement cancérigènes) que l’agriculture conventionnelle. Et parce que les aliments bios ont une teneur plus élevée en certains micronutriments au pouvoir protecteur (antioxydants, caroténoïdes, vitamine C,…).

Lire à ce propos: manger bio réduirait les risques de cancer.

3 produits moins chers en magasin bio qu’en grande surface

S’il y a un cliché qui a la vie dure, c’est que manger bio coûte plus cher. Pas forcément vrai! Notre journaliste a fait le test. Exemples:

  1. Les noix: 19,96 €/kg pour les noix d’une marque blanche non bio de supermarché contre 18,82 €/kg pour les noix en vrac d’une boutique bio.
  2. Les pommes: six pommes non bios en supermarché coûtent 2,69 €, tandis que six pommes en supermarché bio reviennent à 2,19 €.
  3. Les macaronis: les macaronis bio en vrac sont beaucoup moins onéreux que ceux de la marque blanche d’un supermarché (2,63/kg contre 4,42€/kg).

Ce qu’on a aussi constaté: en règle générale, les fruits et légumes bio sont systématiquement moins chers dans les marchés et supermarchés bios que dans la grande distribution conventionnelle. Par contre, les fruits et légumes non-bio restent, dans la majorité des cas, moins chers en grande surface que les bio de boutiques bio.

> La meilleure formule: acheter en vrac, en magasin bio; ou directement chez les producteurs.

C’est au Barn Bio Market que nous avons fait nos courses bio. Une super adresse! 38, place Saint-Pierre, à Etterbeek.

3 bons plans pour se procurer des produits bios

C’est quoi? Des paniers de légumes bio et issus de fermes locales. Toutes les deux semaines, les producteurs livrent leurs produits sur le lieu de permanence de chaque GASAP (en Wallonie et à Bruxelles), où s’effectue la répartition des paniers.

Pourquoi on aime? Parce qu’on permet à des producteurs locaux de vivre dignement de leur production. Et parce que quand on va chercher sa commande au marché, on papote et on rencontre de nouvelles personnes!

C’est quoi? Un supermarché bio virtuel. On remplit son panier sur le site et on se fait livrer ses courses à domicile.

Pourquoi on aime? Pour le côté pratique (qui a dit que faire ses courses bio prenait plus de temps?) et pour leur concept de box repas: des fiches recettes et les ingrédients pour les réaliser, bio et locaux.

C’est quoi? Un supermarché virtuel aussi, qui propose des produits alimentaires sains et bio sélectionnés par des professionnels de la santé, mais aussi des cosmétiques, des compléments et des produits d’entretien naturels.

Pourquoi on aime? Pour le système d’abonnement: si vous vous abonnez pour 100 € et une durée d’un an, vous bénéficiez de réductions allant de 20 à 50 % sur tous les produits.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.