Home Lifestyle Société Dans sa campagne propreté, la Wallonie insulte les pollueurs (et on rit)

Dans sa campagne propreté, la Wallonie insulte les pollueurs (et on rit)

En règle générale, s’il faut se fier à celles de la sécurité routière, les messages venant des institution sont plutôt sages. Mais ça, c’était avant que Wallonie Plus Propre ne sorte sa dernière campagne, qui n’hésite pas à insulter les Wallons qui polluent la région. Et c’est très drôle.

Legging moulant en similicuir, moue de pina et le porté de sac qui va avec, pile au creux du coude: la fille sur la photo a tout le parfait nécessaire de la pimbêche. En ce compris la clope, qu’elle jette négligemment à terre dès qu’elle a tiré sa dernière taffe, et craché la fumée dans notre visage si on a le malheur de passer par là. Excessivement énervant. Et salement polluant, aussi. Puisque la perspective d’une amende de 100 euros en cas de dépôt de mégot, chewing-gum ou autre déchet dans l’espace public ne suffit pas, le service Wallonie Plus Propre a choisi de frapper fort en rappelant à l’auteur de ces actes d’incivisme à quel point c’était grossier. Pour ce faire, quoi de mieux que de les insulter?

Forcément, sachant qu’il s’agit d’un service public, le langage reste châtié, ce qui n’empêche pas les visuels imaginés d’être très drôles quand même. Parce que oui, en fait, jeter sa cigarette par terre, sans se préoccuper nullement de l’environnement, c’est vraiment une manie de baraki. Bonus si le ou la baraki en question la jette dans une bouche d’égoût « parce que c’est plus propre »: et hop, le mégot qui file tout droit vers l’océan et l’estomac de poissons innocents… Les malotrus qui crachent leurs chewing-gums par terre pour que quelqu’un marche dedans sont bel et bien de « gros bouffons », tout comme les « ploucs » qui pensent que la ville entière est une poubelle et n’attendent pas d’en trouver une pour jeter leurs déchets. Sachant que c’est pile ce qu’on a envie de leur dire quand on les voit faire, mais qu’on n’ose pas, la campagne réussit déjà: peut-être que cela n’arrêtera pas les pollueurs, mais nous, en tout cas, on respire mieux rien qu’à les voir remis à leur place.

Lire aussi:
Ces grandes marques qui s’engagent pour lutter contre la pollution plastique
10 preuves que votre voisin(e) descend tout droit de Satan
C’est prouvé: la pollution de l’air perturbe les cycles menstruels des adolescentes

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.