Home Lifestyle Le mouvement Femen vu par les hommes

Le mouvement Femen vu par les hommes

getty images
Photo by Julien Mattia/NurPhoto via Getty Images

On ne présente plus les Femen, mouvement féministe né en Ukraine en 2008 et désormais représenté dans 8 pays, tellement il fait parler de lui par ses actions chocs et engagées. Mais on parle moins de la manière dont sont perçues par la gent masculine, ces femmes activistes qui utilisent leur corps comme étendard.

Les Femen sont bien souvent au cœur de polémiques et sont loin de faire l’unanimité auprès du public, en particulier du côté masculin. Lorsque l’on demande ce qu’ils en pensent à des hommes quarantenaires, ce qui en ressort est en majorité de l’incompréhension, un flou autour de ce qu’elles revendiquent et des causes qu’elles défendent.

 Mickaël, 45 ans : « Je ne comprends pas trop leur position politique. Elles se battent pour beaucoup de causes différentes, contre la religion mais aussi contre certaines institutions. J’ai l’impression qu’il y a une forme d’anarchisme derrière tout ça. Mais utiliser leur corps pour se faire entendre est un bon concept. »

Pour d’autres, c’est cette marque de fabrique qui pose problème.

Ludovic, 48 ans :  « On voit leurs actions, ça choque, mais derrière on se demande ce que ça veut dire… »

Les hommes de cette tranche d’âge ne sont pas contre les Femen mais ont du mal à les comprendre et à percevoir l’enjeu de leur combat. Peut-être parce qu’ils ne cherchent pas à se renseigner sur les arguments des Femen, ni leurs convictions? Ce qui est certain c’est que ce mouvement les intrigue.

La jeune génération plus informée

Du côté des plus jeunes hommes, c’est bien différent. Les avis sont parfois tranchés mais souvent plus argumentés. Il y a ceux qui sont pour et qui soutiennent les Femen, bien qu’ils trouvent ça grave de devoir en arriver à se déshabiller pour que les gens écoutent et accordent de l’attention à une cause. Tout en insistant sur cette liberté qu’elles affichent en montrant leur corps.

Jonathan, 19 ans : « Honnêtement je trouve ça tellement malheureux de voir que des femmes sont obligées de se battre pour avoir plus de visibilité ou plus d’attention. »

« Pourquoi les femmes sont-elles obligées de faire ça ? On devrait être dans un monde d’égalité et ne pas être obligé de se battre pour se faire entendre juste parce que l’on est une femme ! » ajoute-t-il. « Heureusement elles ne laissent pas le monde les occulter mais ça reste malheureux. Je suis partagé sur le fait qu’elles soient seins nus. Je trouve ça bien qu’elles osent, car ça prouve que tout le monde est libre de faire ce qu’il veut mais après c’est malheureux qu’elles soient obligées de se dévêtir pour être visibles. »

Mathis, 20 ans : « J’ai surtout l’impression qu’elle se font remarquer pour rien ! »

« La façon dont elles veulent faire passer leur message est un peu trop extrême! Certaines arrivent aussi bien à faire passer le message qu’elles souhaitent, de manière un peu plus pacifique. Pas besoin de montrer leurs seins à Donald Trump quand il passe sur les Champs Élysées, parce que le gars ne changera pas d’avis! Je pense que c’est peine perdue. »

Peine perdue donc ? Pas selon tous les hommes heureusement.

Julien, 19 ans : « Femen défend une cause incontournable. »

« Le mouvement des Femen défend une cause juste qui monte dans la société et s’impose comme incontournable dans le débat public. Mais il faut veiller à ce que les actions des Femen ne se radicalisent pas, ce serait néfaste pour le mouvement en lui-même et pour la cause des femmes en général. »

La peur que le mouvement ne devienne trop radical est l’une des crainte partagée par une majorité des hommes de cette génération.

Alexis, 18 ans : « Quand un mouvement prend de l’ampleur, il peut vite devenir incontrôlable dans la continuité, il ne faudrait pas que ça soit le cas de Femen. »

« Je trouve ça plutôt radical. Je suis pour le féminisme mais je ne pense pas que choquer soit la bonne solution, même si dans certains pays il y a un gros problème notamment sur le droit à l’avortement. Mais s’exhiber c’est aussi une forme de dégradation du corps. Après si cela permet d’aboutir à de réels changements pour le droit des femmes, tant mieux, mais il ne faut pas qu’il y ait d’acte violent, la violence ne résout rien. Pour moi se mettre nu n’est pas forcément choquant, mais je ne vais pas plus retenir le message que s’il est expliqué calmement. C’est sûr que ça leur donne de la visibilité donc d’autres membres et de la médiatisation, ce qui est le but d’une manifestation. Après c’est une cause plus que juste mais il faut veiller à ce que cela ne dérape pas. »

La nudité fera toujours débat

Ne pas déraper ni tomber dans l’extrême c’est ce qu’ils souhaitent au mouvement. Des avis divers et variés plus ou moins nuancés mais toujours prudents. Les Femen sont un sujet que les hommes abordent peu mais qui les fait réagir. Et quand on leur demande ce qu’ils pensent du fait qu’elles soient seins nus, les langues se délient : « c’est débile », « ça m’excite », « ça ne sert que l’intérêt des machistes », « je trouve que ça attire l’attention dans une société ultra sexualisée ».

Les réactions sont nombreuses, parfois crues ou très pertinentes. Les hommes ont conscience que le combat pour le droit des femmes doit être mené et veulent même en faire partie, se revendiquant féministes. Mais ils ne voient pas forcément le mouvement Femen comme le meilleur des moyens pour faire changer les mentalités, en tout cas pas pour le moment. Et, bien que le combat pour l’égalité ne puisse aboutir que si nous avançons hommes et femmes, main dans la mai, le mouvement Femen, lui, a le mérite de se mobiliser de manière concrète pour les droits des femmes.

À lire aussi :

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.