Home Lifestyle Société La STIB a besoin de vous pour lutter contre le harcèlement sexiste

La STIB a besoin de vous pour lutter contre le harcèlement sexiste

Qui n’a jamais été victime de commentaires déplaisants ou de gestes déplacés dans l’espace public? Parce qu’il n’est pas normal que les femmes doivent réfléchir à deux fois avant de prendre les transports en commun, la STIB s’engage contre le harcèlement sexiste dans l’espace public. Et elle a besoin de votre soutien pour l’éradiquer.

Parce que si personne ne dit rien, cela revient à encourager les auteurs d’harcèlement à continuer en toute impunité. Par contre, si on se mobilise tous contre ces comportements inadmissibles, il y a une chance de les voir disparaître, ainsi que le rappelle la campagne lancée par la STIB avec l’ONG Plan International.

Et il est plus que temps d’agir: selon les chiffres recueillis par Plan International,  60% des femmes belges affirment avoir déjà été victimes de harcèlement sexiste dans la rue ou les transports publics.

Une femme sur deux a été physiquement attaquée dans la rue ou dans les transports en commun, des chiffres inacceptables.

Alors pour inverser la tendance, la STIB et Plan International se mobilisent, et font appel à vous aussi: un fascicule reprenant conseils et numéros utiles pour les victimes et les témoins de faits de harcèlement sera distribué sur le réseau, des saynètes seront réalisées dans les stations de métro, et des séances de sensibilisation auront lieu dans les établissements scolaires. Objectif: envoyer un message clair aux témoins, victimes et même agresseurs potentiels. « On veut leur faire comprendre que leur victime n’est pas toute seule, qu’elle est soutenue par toutes les autres personnes autour d’elle »

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.