https://api.mijnmagazines.be/packages/navigation/
Home Lifestyle Société Pourquoi la photo de cette jeune maman fait le tour de la...

Pourquoi la photo de cette jeune maman fait le tour de la Toile

Instagram @ameliechalleat
Instagram @ameliechalleat

Cette photo a fait le tour du web ce week-end : elle montre une jeune femme agressée physiquement par son voisin alors qu’elle rentrait chez elle avec son nouveau-né. 

Amélie Challeat est la femme à la lèvre tuméfiée et au menton recouvert d’un gros bleu que l’on voit sur cette photo qui a fait le tour d’Instagram ce week-end. Son histoire, qu’elle a partagée sur le réseau, est glaçante et a provoqué une vague d’indignation chez les internautes, et notamment certains people comme Angèle, Léna Situations, Yseult ou encore Louane qui ont exprimé tout leur soutien à cette jeune maman.

Alors qu’elle rentrait chez elle avec son nourrisson prématuré, le 10 février dernier, elle a été agressée physiquement par son voisin, qui n’aurait pas supporté qu’elle laisse la voiture 5 minutes devant la porte de l’immeuble pour rentrer son bébé en poussette, sachant que la température extérieure à Paris était de -5 °C.

Dans le hall de l’immeuble, il m’a hurlé dessus en me disant que je n’avais pas le droit de laisser la voiture, qu’il fallait que je la gare ailleurs. Je lui ai dit de nous laisser tranquille, qu’on en avait pour quelques minutes, qu’on revenait de l’hôpital, que j’avais appris la mort de ma mère la veille. J’ai continué à avancer pour rentrer chez moi. Cet homme a voulu m’empêcher de rentrer chez moi avec mon bébé et m’a frappée au visage. Il a envoyé son poing, de toutes ses forces, dans mon visage alors que je tenais la poussette de mon bébé.

Une histoire qui ne s’arrête pas là

Amélie Challeat serait alors tombée sur le sol et aurait même perdu connaissance. N’ayant pas pu porter plainte le soir-même, la jeune femme a demandé à avoir un rendez-vous au commissariat pour ne pas avoir à patienter avec son nourrisson pendant trop longtemps, ce qui lui aurait été refusé. La nuit des faits, les policiers lui auraient d’ailleurs conseillé de « trouver une entende entre voisin ». Comme s’il n’était pas question d’une agression mais d’un simple litige entre voisins. Appelant l’aide du gouvernement dans sa publication, Amélie Chalet a été contactée par les équipes de Marlène Schiappa, la ministre déléguée à la Citoyenneté, et ex-ministre chargée de l’Égalité femmes-hommes. “Tout mon soutien face à cette agression inadmissible qui plus est avec votre bébé et ce que vous traversez en ce moment avec la prématurité. Mon équipe vous contacte immédiatement en privé pour voir comment on s’organise pour que votre plainte soit prise en tenant compte de votre situation, c’est une évidence. À votre disposition pour la suite”.  Ce lundi 15 février, la mère de famille a indiqué qu’elle avait obtenu un rendez-vous pour porter plainte.

Lire aussi: