Home Lifestyle Société En Irlande du Nord, le combat pour l’avortement continue (de manière spectaculaire)

En Irlande du Nord, le combat pour l’avortement continue (de manière spectaculaire)

Alors que les Irlandaises ont enfin obtenu le droit à l’avortement il y a quelques semaines, de l’autre côté de la frontière, en Irlande du Nord, le combat continue. Et pour se faire entendre, les militantes n’hésitent pas à multiplier les actions spectaculaires.

Le 1er juin, elles ont ainsi manifesté dans les rues de Belfast vêtues des uniformes rouges et blancs des servantes écarlates imaginées par Margaret Adwood. Un clin d’oeil hautement symbolique puisque dans le livre éponyme, ces servantes n’ont aucun droit sur leur corps et sont prisonnières de leur fertilité. Et les militantes ne se sont pas arrêtées là.

A l’aide de petits robots pilotés depuis les Pays-Bas, elles ont également organisé une distribution de pilules abortives lors de la manifestation. Ou comment attirer l’attention sans rien faire d’illégal, la distribution de ces pilules étant interdite par la loi en Irlande du Nord mais pas aux Pays-Bas… Non contentes d’organiser leur distributions, certaines militantes ont également avalé ces pilules en public lors de la manifestation pour bien montrer qu’elles n’étaient pas dangereuses pour la santé. Après que les robots aient été saisis par la police, les militantes sont montées dans un bus qui a sillonné le pays. L’occasion de montrer aux Irlandaises du Nord et à l’ensemble de leurs compatriotes que le combat continue – et qu’il ne prendra pas fin tant que l’avortement ne sera pas légalisé des deux côtés de la frontière.

Lire aussi:
HISTORIQUE: l’Irlande dit OUI au droit à l’avortement
Une opposante à l’avortement à la tête du planning familial US
« En Belgique, on peut avorter la veille de l’accouchement »: que dit la loi sur l’IVG?

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.