Home Lifestyle Société Emmanuel André répond aux critiques sanitaires des manifestations de ce week-end

Emmanuel André répond aux critiques sanitaires des manifestations de ce week-end

BRUSSELS, BELGIUM - JUNE 07: People raise their fists during a Black lives matter demonstration in front of the Belgium Justice palace on June 7, 2020 in Brussels, Belgium. The death of an African-American man, George Floyd, while in the custody of Minneapolis police has sparked protests across the United States, as well as demonstrations of solidarity in many countries around the world. (Photo by Thierry Monasse/Getty Images)

Emmanuel André, son nom ne vous dit rien? Mais si enfin: ce médecin et chercheur belge, en charge du laboratoire de diagnostic au Pôle des maladies infectieuses de l’hôpital UZ Leuven, était jusqu’il y a peu le porte-parole interfédéral de la lutte contre le COVID-19. Autant dire que l’épidémie le connait. Et quand certains ont voulu l’évoquer pour s’opposer aux manifestations de ce week-end, il leur a répondu de manière magistrale, en 250 caractères seulement.

À Liège, d’abord, ce samedi 6 juin, et puis à Bruxelles le lendemain, les Belges ont répondu “présent” à l’appel de ceux qui voulaient joindre leurs efforts aux mouvements outre-Atlantique, et marquer conjointement leur soutien au mouvement Black Lives Matter ainsi que leur condamnation du meurtre de George Floyd, tué lors de son arrestation par un policier blanc, qui a appuyé son genou durant 8 minutes sur sa gorge. Sa mort, venue dans la foulée de celle de Breonna Taylor, tuée en pleine nuit chez elle lors d’une opération de police à la mauvaise adresse, et d’Amaud Arbery, pris en charge et abattu par deux blancs lors de son jogging, a mis le feu au poudre dans un pays gangrené par un racisme systémique et meurtrier. Et déchaîné les passions aux quatre coins du monde, où les marches se sont multipliées ces derniers jours.

Lire aussi: Comment devenir allié.e de la lutte anti-racisme?

Un prétexte tout trouvé

Paris, Berlin, Londres, où Madonna a fait une apparition remarquée parmi les manifestants, mais aussi Bruxelles et Liège donc. Des milliers de gens rassemblés alors même qu’on n’a le droit de voir que dix personnes, et que les restaurants viennent à peine de recevoir le feu vert pour une réouverture? Pour certains, l’argument pour s’opposer aux marches organisées en Belgique était tout trouvé, et ils ne se sont pas privés pour le faire savoir sur les réseaux sociaux, en marge d’autres commentaires mécontents, assumant pour leur part un racisme débridé.

Inconscience totale? Qu’en pense Emmanuel André, qui lui, sait de quoi il parle? En un tweet, le médecin et chercheur a répondu aux critiques, rappelant l’importance de respecter un confinement post-rassemblement pour préserver la santé de tous, mais soulignant aussi à quel point les manifestations de ce week-end étaient essentielles.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

“Rien à ajouter”, dans les mots immortels de nombre de commentateurs.

Lire aussi: