Home Culture Insolite Cette émission pour enfants déshabille des adultes pour montrer des « corps normaux »

Cette émission pour enfants déshabille des adultes pour montrer des « corps normaux »

Studio shot of woman covering herself with fig leaf

Si la nudité est d’ordinaire interdite aux moins de 12 ans à l’écran, l’émission danoise pour enfants « Ultra Strips Down » en a pourtant fait son fond de commerce. Objectif: normaliser ce qui est trop souvent perçu comme des imperfections, et montrer ce à quoi des corps normaux ressemblent.

« Mais enfin, c’est immoral, et puis de toute façon, des corps, tout le monde en voit plein tout le temps ». Certes, mais ceux qui s’exposent à l’envi sur les réseaux sociaux correspondent trop souvent à un idéal de perfection ultra-retouché et impossible à atteindre pour le commun des mortels. Pas de poils, de cellulite, de bourrelets ni même de pores, des corps de poupée avec taille fine, jambes filiformes mais poitrine et fessier généreusement galbés, avec ou sans l’aide d’un bistouri… Si déjà pour les adultes qui y sont exposé.e.s, le spectacle a de quoi complexer, pour des spectateurs plus jeunes et donc très impressionnables, ce miroir faussé leur renvoie un dangereux reflet.

Des corps normaux, dans toute leur (im)perfection

La solution trouvée par l’équipe de l’émission « Ultra Strips Down »? Montrer la nudité sous toutes ses formes et toutes ses couleurs aux enfants, sans cacher la moindre « imperfection ». Dans un entretien accordé au « New York Times », Jannik Schow, un des présentateurs de l’émission, explique que l’objectif est d’offrir aux enfants une contrepartie aux images de corps parfaits et peu réalistes dont il sont bombardés quotidiennement, en faisant appel non pas à des acteurs mais à des volontaires pour tomber le peignoir sur le plateau. Et tant pis si pour l’extrême-droite danoise, l’émission est dépravée et tout à fait inappropriée, selon Jannik, il en va de l’intérêt public et du bien-être des jeunes danois.

Certaines personnes sont choquées qu’on ose combiner nudité et enfants, mais il ne s’agit pas de sexe ici, simplement d’observer le corps de manière neutre, de la manière dont le font les enfants ». Jannik Schow

Ce qui n’empêche évidemment pas les producteurs de l’émission de faire signer un accord parentale avant que les enfants puissent assister au tournage. La nudité, oui, mais responsable.

Lire aussi: 

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.