Home Lifestyle Société Contre les soirées clandestines, Airbnb interdit les locations aux moins de 25...

Contre les soirées clandestines, Airbnb interdit les locations aux moins de 25 ans

Qui n’a jamais loué un Airbnb avec l’objectif d’y organiser un moment mémorable entre potes, soirée incluse? En France, cela pourrait bientôt appartenir au passé, la plateforme étudiant la possibilité d’interdire la location aux moins de 25 ans pour contrer les soirées clandestines.

Sacrée gueule de bois en effet pour les hôtes Linkedin qui récupèrent leur maison ou leur appartement baigné dans une odeur de cigarette froide, décoré des brûlures de clope et des ronds de verre qui vont avec. Sans parler de la tête furieuse des voisins, qui ont passé la tranche horaire de 23h à minuit à multiplier les appels à la police. Ambiance. Et ce, alors même que la plupart des logements interdisent spécifiquement l’organisation d’événements dans le contrat de location. La solution trouvée par Airbnb? Sanctionner, mais pas n’importe qui.

Airbnb sévit en France, en Espagne et au Royaume-Uni

Ainsi que la plateforme l’a expliqué à l’AFP, en France, au Royaume-Uni et en Espagne, les jeunes âgés de moins de 25 ans et disposant de moins de trois commentaires positifs sur leurs séjours précédents ne pourront plus louer de logements à proximité de chez eux. Discriminatoire? La plateforme s’en défend, et avance un succès du procédé, déjà testé aux Etats-Unis et au Canada.

Des premiers tests effectués aux Etats-Unis et au Canada ont montré une baisse significative du nombre de soirées non autorisées organisées par ces catégories d’utilisateurs après la mise en place de cette mesure ».

Patrick Robinson, directeur des affaires publiques d’Airbnb en Europe, a affirmé vouloir ainsi promouvoir les relations de bon voisinage, et rappeler que les fêtes clandestines n’ont pas leur place dans les Airbnb.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.