Home Lifestyle Société Cette ville du Mexique autorise les rapports sexuels en rue

Cette ville du Mexique autorise les rapports sexuels en rue

Voilà une réforme pour le moins surprenante. La ville de Guadalajara, la deuxième plus peuplée du Mexique, autorise désormais les rapports sexuels en rue.

On a du mal à y croire. Pourtant, il semblerait bien que Guadalajara s’apprête à devenir le paradis des exhibitionnistes. Le conseil municipal de la ville a pris la décision d’adopter une réforme autorisant les rapports sexuels en rue. En cause? Laisser l’opportunité à la police locale de s’occuper de crimes plus « sérieux ».

En effet, en raison des délits mineurs sanctionnés à Guadalajara, la police serait débordée. Le conseil communal a donc décidé d’adopter des réformes, dont la réécriture d’une loi régissant les « actes allant à l’encontre de la dignité et de la coexistence sociale ». Désormais, « les rapports sexuels et les actes d’exhibitionnisme de nature sexuelle ayant lieu sur la voie publique ou dans des lieux publics, les espaces inoccupés, les centres de loisirs, l’habitacle des voitures ou des espaces visibles de l’extérieur demeureront des délits uniquement à la demande de citoyens ».

Pour être considéré comme un délit, le rapport sexuel en rue devra donc être dénoncé à la police. L’une des membres du conseil, Maria Guadalupe Morfín Otero, s’est appuyée sur une enquête qui démontre que 90% des étudiants estiment avoir été sanctionnés abusivement par la police. Une façon de leur extorquer l’argent.

Avec cette nouvelle mesure, la police est censée pouvoir s’occuper d’affaires plus importantes et les couple pourront afficher leur amour plus largement. Ce qui ne devrait pas empêcher les plaintes pour abus pour autant, heureusement. Il ne manquerait plus que ça…

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.