Home Lifestyle Société Cette réserve naturelle a laissé plus de 3 000 animaux mourir de...

Cette réserve naturelle a laissé plus de 3 000 animaux mourir de faim

Si on s’oppose aux cirques, parcs aquatiques et autres zoos, on aurait plutôt tendance à croire que les réserves naturelles sont des havres pour les animaux. Mais certainement pas celle d’Oostvaardersplassen, près d’Amsterdam, où 3 000 animaux seraient morts depuis décembre 2017.

Oui, 3 000. Parmi les grands herbivores qui ont trouvé la mort au sein de la réserve, on retrouve notamment des petits chevaux Konik, des aurochs et des cerfs. Située à Lelystad, près d’Amsterdam, l’Oostvaardersplassen est une réserve naturelle de près de 6 000 hectares gagnés sur la mer. Les animaux y sont enfermés et ne peuvent donc pas quitter la zone lorsqu’ils n’y trouvent pas assez à manger, mais leur nourrissage est interdit. Dans le passé, plusieurs actions ont déjà été menées pour protester contre cette situation, ce qui n’a pas empêché les gestionnaires de continuer d’interdire le nourrissage, donnant lieu à des vidéos difficiles à regarder d’animaux affamés errant dans l’espace de la réserve naturelle.

Des vidéos qui avaient fortement ému la population néerlandais. En réponse, la province de Flevoland a autorisé le nourrissage des herbivores mais en quantité insuffisante selon les militants qui ont manifesté ce dimanche pour dénoncer cette situation. D’autant qu’outre la malnutrition, des chasseurs sont invités à abréger les souffrances des animaux condamnés. Près de 90% des 2 969 herbivores morts cet hiver ont ainsi été tués parce qu’ils étaient considérés comme trop faibles pour survivre.

Une honte, selon les activistes de la cause animalière, qui estiment que les responsables doivent être jugés par la justice. De leur côté, experts naturalistes estiment qu’il faut laisser faire la sélection naturelle et que nourrir les animaux augmenterait leur population, ce qui provoquerait un cercle vicieux.

Lire aussi: 
Gaia dénonce l’enfer des cochons élevés pour le jambon de Parme
En Wallonie, un permis pourrait bientôt être nécessaire pour posséder un animal
Un zoo argentin drogue les animaux pour que les touristes puissent poser avec eux

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.