Home Lifestyle Société Gaia dénonce l’enfer des cochons élevés pour le jambon de Parme

Gaia dénonce l’enfer des cochons élevés pour le jambon de Parme

Après le scandale de la viande avariée, place (encore) à celui des animaux maltraités: Gaia dénonce en effet vidéo à l’appui les conditions de vie « épouvantables » des cochons dans six élevages du Nord de l’Italie dédiés à la production du jambon de Parme.

Et les images diffusées ont de quoi sacrément passer l’envie d’en manger, entre manque absolu d’hygiène et violations flagrantes du bien-être des animaux. On y voit ainsi des animaux malades, parfois même grièvement blessés, le tout dans des conditions d’hygiène déplorables. En outre, les cochons sont détenus dans des stalles illégales, interdites dans l’Union européenne depuis 2013, car les animaux n’ont pas la possibilité de se retourner.

Boycott du jambon de Parme

Résultat: Gaia demande un boycott du de jambon de Parme et invite les chaînes de supermarchés à arrêter d’en commercialiser. Et ce, alors même que la Belgique est le sixième plus grand importateur du produit.

Le jambon de Parme est le résultat d’une grave souffrance animale. Il est grand temps que les consommateurs ouvrent les yeux: le jambon de Parme n’a rien d’un produit prestigieux.

Gaia a également déploré que les subsides européens ne soient pas accompagnés de contrôles plus stricts, dénonçant le fait que les promoteurs du jambon de Parme « foulent au pied » les règles européennes. Le scandale des élevages n’est en effet pas le premier puisqu’en janvier 2016 déjà, une vidéo de l’ONG « Essere Animali » avait dévoilé des conditions de maltraitance similaire dans d’autres élevages. Un témoignage choc qui avait poussé le Consortium du Jambon de Parme à réclamer des sanctions disciplinaires.

Lire aussi: 
Greenpeace alerte les Belges sur leur consommation de viande
Les végétariens sentiraient meilleurs que ceux qui consomment de la viande et du poisson
La viande, bientôt taxée pour sauver la planète ? 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.