Home Lifestyle Société Ces emojis blessés sensibilisent aux tests sur les animaux

Ces emojis blessés sensibilisent aux tests sur les animaux

Testmojis - Newhouse School - Karen Mevorach

Un chaton recousu, un chiot et un singe au visage barré de plaies béantes ou encore un lapin qui pleure des larmes de sang: pour sensibiliser à l’horreur des tests sur les animaux, des étudiants américains ont eu l’idée de créer des emojis blessés.

Ils font peine à voir, ces petits animaux virtuels recouverts de plaies. Et pourtant, ce n’est rien face à la cruauté dont sont victimes des animaux de laboratoire malheureusement bien réels. C’est pourquoi des élèves de l’école de communication américaine Newhouse ont eu l’idée de créer les Testmojis, versions blessées des animojis, afin de dénoncer la cruauté des tests sur les animaux.

Chaque année, pas moins de 115 millions d’animaux sont victimes de tests dans le monde, dont 12 millions rien qu’en Europe. Et ce, alors même que l’Union Européenne a adopté l’interdiction de tests sur les animaux en 2009. Une loi hypocrite puisqu’elle ne condamne que les tests de produits purement cosmétiques, mais pas ceux « multi usages » tels que la crème solaire par exemple. Et cette hypocrisie coûte la vie à des millions d’animaux chaque année. Envie de mettre fin à cette cruauté? On frappe les entreprises là où ça fait mal, en arrêtant d’acheter des produits testés sur les animaux. Et puis on fait entendre sa voix en soutenant le combat de Cruelty Free International pour abolir les tests sur les animaux, et pour convaincre les indécis, on leur fait passer le message via l’un ou l’autre Testmoji.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.