Home Lifestyle Société 45 ados finissent bourrés à l’hôpital chaque semaine

45 ados finissent bourrés à l’hôpital chaque semaine

Shutterstock - Jeunes

Serait-il grand temps de tirer la sonnette d’alarme concernant la consommation d’alcool chez les jeunes? Selon le dernier rapport de l’Agence intermutualiste (AIM), 45 ados de 12 à 17 ans finissent à l’hôpital chaque semaine à cause de l’alcool.

La jeunesse de 2018 va-t-elle finir alcoolique? Elle se situe en tout cas sur une pente dangereuse concernant sa consommation d’alcool. On apprend des dernières données de l’Agence intermutualiste (AIM) qu’en 2017, 2334 jeunes âgés de 12 à 17 ans ont été admis aux urgences hospitalières après avoir consommé trop d’alcool. Ce qui représente 45 adolescents par semaine. Un chiffre record de ces dix dernières années.

Jean Hermesse, Secrétaire général de la Mutualité chrétienne qui a partagé l’info, s’inquiète: “il s’agit d’un signal sérieux. La politique de santé publique en matière d’alcool doit être bien plus offensive”.

Boire beaucoup et vite

Les raisons de ces abus? Le binge-drinking, qui consiste à ingérer de grandes quantités d’alcool en soirée. Le Conseil supérieur de la santé estime qu’on atteint un stade plus qu’inquiétant après 4 verres d’alcool absorbés en 2 heures pour une femme et au moins 6 verres pour un homme. Boire beaucoup et en peu de temps peut mener au coma éthylique. Le risque apparaît lorsque le taux d’alcoolémie varie entre 2 à 4 grammes d’alcool par litre de sang.

Les conséquences sur la santé peuvent être graves et irréversibles. Le système nerveux central peut être impacté à long terme voire causer le décès.

À partir du mois de janvier, la loi concernant la vente et la mise à disposition d’alcool sera applicable aux moins de 18 ans. Mais des mesures de prévention sont tout aussi urgentes à mettre en place.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.