Home Lifestyle Le Belge vit plus longtemps mais sa consommation d’alcool est excessive

Le Belge vit plus longtemps mais sa consommation d’alcool est excessive

OMS Belge Alcool
Unsplash

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) vient de publier un nouveau rapport sur la santé des Européens. La bonne nouvelle, c’est que l’espérance de vie du Belge augmente. La mauvaise nouvelle, c’est qu’on boit beaucoup trop d’alcool.

Comme tous les trois ans, l’OMS se planche sur l’état de santé des Européens soit sur leur espérance de vie, leur consommation d’alcool, le tabagisme, l’obésité, le manque de vaccination, etc. Que nous dit le rapport de 2018 concernant le Belge?

  • L’espérance de vie

Le Belge vit en moyenne jusqu’à 81,2 ans (83,5 ans pour les femmes et 78,8 ans pour les hommes). Un âge qui est au-dessus de l’espérance de vie globale des Européens, à savoir 77,8 ans. Notons tout de même que le rapport de l’OMS concerne la « région européenne » qui est plus large que l’Union européenne. Le Turkménistan est par exemple pris en compte et l’espérance de vie là-bas y est de 70,7 ans. Ce sont les Luxembourgeois, les Français et les Espagnols qui vivent le plus longtemps soit en moyenne 83 ans.

  • L’obésité 

En matière d’obésité, la Belgique se situe juste en dessous de la moyenne globale soit 22,1% contre 23,3%. Cette statistique est préoccupante lorsque l’on sait que la surcharge pondérale augmente le risque de diabète, de cancer ou encore de maladie cardiaque. Malte (29,8% de la population) et le Royaume-Uni (27,8%) sont les deux autres pays de la région avec la plus forte prévalence de l’obésité.

  • L’alcool

Parmi les résultats de l’OMS, c’est la consommation d’alcool des Belges qui posent le plus de questions. La Belgique est le troisième pays de l’Union Européenne a consommer le plus d’alcool, soit 12,6 litres par personne par an. Juste devant nous, on retrouve la Lituanie avec 15,2 litres/personne et la République tchèque avec 12,7 litres/personne.

  • Le tabagisme

Ici encore, l’OMS pointe du doigt le tabagisme de la région Europe. 29% des individus de plus de 15 ans fument contre 16,9% en région « Amériques » et 24,8% en « Asie du Sud-Est ».

  • La mortalité prématurée 

Bon point pour la Belgique. Contrairement au bloc Europe, la mortalité prématurée, imputable aux principales maladies non transmissibles est basse chez nous, soit 229,4 cas pour 100 000 personnes contre une moyenne de 379,6.

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.