https://api.mijnmagazines.be/packages/navigation/
Home Lifestyle Sexo Comment se protéger des IST entre femmes?

Comment se protéger des IST entre femmes?

Shutterstock

Si les campagnes d’information et de sensibilisation sont légion concernant les couples hétérosexuels, on informe beaucoup trop peu les femmes des moyens de protection dont elles bénéficient. Comment avoir avoir des rapports sexuels entre filles en toute sécurité? Petit guide de safe sex.

On pense à tort que le sexe entre femmes est sans risque. C’est faux. Les IST, infections sexuellement transmissibles, touchent également les rapports lesbiens. Le problème d’information, le tabou encore bien trop présent dans notre société et la notion de plaisir freinent sérieusement notre curiosité.

Rentrons tout de suite dans le vif du sujet: que risque-t-on comme maladie?

Les MST et IST entre femmes

  • L’hépatite B, contre laquelle il existe un vaccin. Le virus se transmet par la salive.  
  • L’hépatite C, qui n’est pas considérée comme une MST, mais qui se transmet par le sang. En cas de sexe pendant les règles, il faudra donc se protéger avec des gants (pour doigter par exemple), avec des préservatifs féminins.
  • Le VIH, se transmet par le sang et les sécrétions. Il vaut mieux éviter les rapports pendant les règles, se protéger via des préservatifs féminins et se faire tester régulièrement, voire prendre un traitement préventif (oui, ça existe).
  • L’herpès, qui se manifeste par des boutons purulents sur les parties intimes mais aussi sur la bouche (herpès labial, bouton de fièvre). Très contagieux, il est difficile de s’en protéger.
  • Le papillomavirus, contre lequel on ne peut pas se protéger. Le HPV étant responsable du cancer du col de l’utérus, la seule chose à faire: se faire dépister régulièrement.
  • Les infections (chlamydia, syphilis, trichomonas, etc). Elles peuvent être invisibles ou se manifester par des brûlures, des écoulements. Pour s’en protéger, on utilise les moyens de protection habituels: digue, gants, sextoys avec préservatif (à changer entre chaque changement d’orifice). Ces infections peuvent être soignées grâce à des traitements.
  • Les champignons (mycoses, etc), qui se soignent également.

Les moyens de protection

Se laver les mains avant les rapports peut sembler anodin. Pourtant, ce petit geste tue déjà de nombreuses bactéries qui survivent peu de temps à l’air libre. Passer par la case savonnage est d’autant plus nécessaire si vous changez d’orifice: on passe à la salle de bains entre le vagin et l’anus.

Concernant les contacts avec les mains, vous pouvez utiliser des gants en latex. Il en existe de toutes les couleurs pour rendre le geste moins pénible. Des versions pour les doigts sont également moins perturbantes si vous avez peur de ressembler à un chirurgien.

Pour les cunnilingus et les anulingus, la digue dentaire et le préservatif interne (féminin) restent les plus safe. La digue dentaire se présente comme une feuille en latex de forme carrée qui se dépose sur les zones génitales. Une fois le carré posé, vous pouvez y aller à coeur joie tout en vous protégeant et en protégeant votre partenaire.

Si votre pharmacien n’en vend pas (ce qui est assez fréquent), vous pouvez utiliser une capote découpée. Pour savoir comment faire, regardez la vidéo en fin d’article.

Une digue dentaire, photo Radio Canada

Quelques points d’hygiène

  1. Se laver les dents avant un rapport sexuel peut provoquer des micro fissures qui vont devenir des portes ouvertes aux bactéries. Il est donc préférable de prendre un Frisk, n’est-ce pas?
  2. Coupez-vous les ongles avant d’enfoncer vos doigts quelque part (bouche, vagin, anus, …). Griffer votre partenaire peut le/la blesser et engendrer une contamination.
  3. Utilisez du lubrifiant pour faciliter les frottements et ne pas irriter la peau.
  4. Lavez correctement vos objets (godes et autres sextoys). Vous pouvez même les mettre au lave-vaisselle.
Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Lire aussi: