Home Lifestyle Sexo Prendre son pied avec la Karezza, la méthode ultime pour du sexe...

Prendre son pied avec la Karezza, la méthode ultime pour du sexe intense

Shutterstock

Il y a quelques temps, on vous parlait du peaking, cette technique pour avoir des orgasmes intenses. Cette fois, les professionnels du sexe remettent au goût du jour une autre façon de faire l’amour et de prendre du plaisir: la Karezza.

La Karezza, qui vient du mot caresse en italien, est une technique très ancrée dans le moment présent. Elle vise l’union parfaite de deux corps durant un acte sexuel. Mais avec une précision qui a toute son importance: l’orgasme est proscrit.

Inventée en 1931, cette méthode va à l’encontre de la course à l’orgasme pour explorer une sexualité différente. Les partenaires doivent s’empêcher de jouir. L’idée étant de monter l’excitation à son comble sans jamais la laisser exploser. Le corps deviendra alors transi de plaisir, en communion avec l’autre.

En pratique

La technique mise en avant pour pratiquer la Karezza consiste à un rapprochement des corps. On va donc se coller à son partenaire, se caresser et se câliner. La pénétration est autorisée mais tout en douceur. Il faut davantage privilégier le temps passé ensemble plutôt que l’orgasme.

Pourquoi ça marche? Parce que le contact physique rapproché va déclencher une production d’ocytocine, hormone de l’amour. Une fois que l’orgasme n’est plus le but ultime à atteindre, on se permet de prendre le temps, de profiter, sans savoir exactement quand se terminera ce partage d’amour.

Bien évidemment, l’amour est un élément essentiel pour la mise en pratique. Dur dur de se livrer complètement dans la douceur avec un plan cul par exemple. Le mieux à faire, comme d’habitude, c’est de communiquer. Avant, pendant, après!

Si les deux partenaires sont partants pour tenter l’expérience, établissez des règles. Vous pouvez par exemple dire à votre partenaire ce que vous ne souhaitez pas faire, où vous ne voulez pas être caressée .

Pourquoi c’est top?

Parce qu’on prend vraiment le temps d’entrer en communion avec l’autre, de découvrir son corps sous tous ses aspects. On caresse, on embrasse, on lèche, on mordille. Tout est possible. Mais toujours dans le respect et la douceur.

C’est l’occasion unique de redécouvrir l’art du toucher et de ressentir des sensations nouvelles.

Et si on finit par jouir? Et bien pas grave, on recommencera une autre fois!

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.