Home Lifestyle Selon une étude, les Belges bougent plus qu’avant la crise du Coronavirus

Selon une étude, les Belges bougent plus qu’avant la crise du Coronavirus

#ShowUs by Dove – Getty Images

Pour pas mal de personnes, le confinement a été l’occasion de se (re)mettre au sport et de bouger davantage. Une étude menée par l’Université d’Anvers prouve d’ailleurs que 30 à 50% des personnes interrogées bougent plus qu’avant la période de confinement.

Le confinement a donné à de nombreuses personnes davantage de temps pour s’occuper de soi. En effet, selon l’étude, 61,1% des sondés expliquent avoir disposé de plus de temps qu’avant le confinement. Pour certains, le sport s’est donc dessiné comme l’exutoire parfait au stress et à l’anxiété générés par la situation.

Lire aussi: On a testé l’application sportive « Train, Sweat, Eat » de Sissy Mua

Une étude à approfondir

L’étude constate que les téléchargements et l’utilisation d’applications sportives ont augmenté et qu’il en va de même pour les cours donnés en live sur Instagram ainsi que les séances sportives en ligne sur Youtube. Un véritable changement dans les habitudes de la population puisque 91% des sondés expliquent n’avoir jamais suivi de cours de sport en ligne avant la crise du Coronavirus. Avec le confinement, ce pourcentage a chuté à 20%.

Afin de de donner des résultats précis, l’étude va se poursuivre en s’intéressant sur les effets à long terme de la crise du Coronavirus sur la pratique sportive. Cela permettra de voir si cette tendance se maintient et s’inscrit dans un nouveau mode de vie ou si il s’agissait d’une phase passagère pour faire passer le temps en confinement.

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.