Home Forme 1 Belge sur 4 affirme avoir grossi pendant le confinement

1 Belge sur 4 affirme avoir grossi pendant le confinement

Environ 25% des Belges disent avoir pris du poids depuis le début des mesures de confinement, selon une enquête de santé COVID-19 menée par Sciensano sur plus de 40 000 personnes.

Les participants n’ont globalement pas changé leurs habitudes alimentaires mais ils semblent avoir modifié leur activité physique à cause la crise sanitaire.

Une sédentarité plus marquée

Dans le sondage réalisé par Sciensano, 56,1% des adultes âgés de plus de 18 ans affirment rester assis plus de 8 heures par jour. Un chiffre qui a plus que doublé par rapport à 2018! La quarantaine et le télétravail généralisé seraient responsables de cette sédentarité.

Moins d’alcool, plus de nicotine

Le rapport nous apprend également que la consommation d’alcool des Belges est en légère baisse en quarantaine mais que celle de tabac, de tranquillisants et somnifères est en augmentation. 23% des participants indiquent boire moins depuis les mesures de restrictions et 37 % disent fumer davantage.

Sans surprise, 62% des Belges se disent insatisfaits à l’égard des contacts sociaux et inquiets pour leur santé et celle de leurs proches. Finalement, l’enquête révèle une augmentation des victimes de violence domestique.

Et demain?

Ces résultats ressortent de la deuxième enquête portant sur l’impact du COVID-19 sur la santé des Belges. Un troisième volet sera lancé à la fin du mois de mai. Il se penchera sur le ressenti des Belges par rapport à l’assouplissement des mesures. Ces données sur ce que vivent et ressentent les Belges au quotidien permettront aux politiques d’évaluer les conséquences de la crise sur la santé publique et d’en tenir compte pour la suite de l’épidémie.

Plus d’infos sur le site de Sciensano.

Lire aussi:

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.