Home Lifestyle Avec le confinement, il y a eu un pic de chantage par...

Avec le confinement, il y a eu un pic de chantage par « sextorsion »

Getty

Peut-être avez-vous été victimes de ce genre d’escroquerie, ou peut-être avez-vous entendu l’un vos proches en faire les frais… Le chantage par « sextorsion » a augmenté en période de confinement, doublant les signalements de fraude auprès du SPF Economie.

« Sextorsion », késako? Il s’agit de ce chantage aux photos intimes: vous recevez un mail vous menaçant de diffuser des photos ou des vidéos de vous en tenue d’Adam, en train de regarder du porno sur votre ordinateur et vous réclamant de l’argent pour ne pas les diffuser aux yeux de tous. Selon le journal De Zondag, le SPF Economie a constaté une forte augmentation du nombre de signalements relatifs à ce genre d’escroquerie.

Lire aussi: J »ai été victime de « sextorsion »… et j’ai flippé!

Punissable par la loi

Sur le mois d’avril, le SPF Economie a recensé 4 626 déclarations de fraude. Cela fait 154 protestations par jour. 1 300 concernent uniquement le chantage par « sextorsion », soit 43 par jour. Selon la ministre de l’Economie Nathalie Muylle (CD&V), « bien que le lien avec le confinement ne soit pas établi, il va de soi que les auteurs de telles fraudes misent sur une augmentation de la consommation de contenus pornographiques lors de cette période », rapporte Le Soir.

La « sextorsion » est un acte punissable par la loin puisqu’il s’agit à la fois de chantage et d’escroquerie, considérées comme deux infractions graves.

Source: Le Soir

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.