Home Lifestyle Santé Saana: la plateforme de nutrition personnalisée pour les patients atteints du cancer

Saana: la plateforme de nutrition personnalisée pour les patients atteints du cancer

Getty Images
Getty Images

De nombreuses études l’ont prouvé : l’alimentation joue un rôle essentiel dans notre santé. C’est la raison qui a poussé Stéphanie Roland, une jeune Belge, a fondé Saana : une plateforme de nutrition personnalisée pour des patients atteints du cancer.

Saana, c’est tout nouveau, et c’est le genre de projet belge dont on est fières: il s’agit d’une plateforme de nutrition personnalisée pour les patients atteints du cancer, mais également ceux en rémission.

Concrètement, il s’agit d’un site auquel vous pouvez vous connecter : vous répondez à un questionnaire en ligne et hop, vous recevez des conseils en matière d’alimentation, des recettes et des listes de course toute faites pour vous faciliter le quotidien. Des recommandations constituées par une équipe d’experts de pointe en oncologie. Grâce à l’outil créé par Saana, la plateforme analyse en une fraction de seconde votre profil de santé global et recommande un plan nutritionnel pour chaque étape du traitement. Car le suivi est évolutif : il faut répondre régulièrement à des questionnaires quant à l’évolution des symptômes, du goût, du poids, etc. pour améliorer les conseils hebdomadaires.

Ce qui a poussé Stéphanie Roland à lancer ce concept ? Son parcours perso’, déjà, puisque sa maman est décédée d’un cancer alors qu’elle n’avait que 15 ans. Ici, elle explique :

L’été 2006, j’ai perdu ma maman d’une leucémie. J’avais alors 15 ans. A l’époque, le cancer avait déjà pourtant hanté notre famille: d’abord ma grand-mère, puis mon grand-père, ma mère…. Comment alors ne pas devenir hypocondriaque quand le cancer apparaît comme une fatalité?

Très vite, elle se passionne pour le lien entre cette maladie et l’alimentation et découvre qu’il existe de nombreuses sources scientifiques dans ce domaine et que ce qu’on ingère influence grandement notre santé. Et cet impact direct, Stéphanie l’a aussi observé de près avec ses équipes, en amenant par exemple des plats préparés à domicile chez des patients et en analysant les résultats avant-après. Un taux de cholestérol diminué entre 13 à 20 % en trois semaines notamment.

Plus d’infos sur Saana.co.

Lire aussi: