Home Lifestyle Santé Le cancer du sein va désormais pouvoir être détecté un an avant...

Le cancer du sein va désormais pouvoir être détecté un an avant son apparition

SSUCv3H4sIAAAAAAAEAH1UyY6cMBC9R8o/IM6gDAPdDfmCXEbKLYfWHAq7AAuDkZcmaNT/njLLtGcS5WRqe6569czb1y9RFNdgBIu/R2/eIltI6YzVYIUayf2U7H7kwiotQHqn993XSGwsWGfQBBDZc64bsvOjFiQMCzmyw8FgNFaxfuqUVWGA46SMsKvfhBBcIwzGigFDb0NpUkDoMp2zFvUK7/1BqwwstjTDh2aP+a+bHR2BvU9LofgHg

En Belgique, le cancer du sein reste celui qui touche le plus les femmes, et on estime qu’une femme sur neuf en souffrira avant l’âge de 75 ans. Des statistiques qui pourraient bientôt appartenir au passé? IBM vient de dévoiler une intelligence artificielle capable de détecter un cancer du sein 1 an avant son apparition.

Il y a deux ans déjà, IBM avait dévoilé Watson, une intelligence artificielle capable d’analyser différents types de cancers afin de proposer un traitement personnalisé aux patients. Avant de se surpasser en dévoilant une intelligence artificielle capable de détecter le cancer du sein avec 87% de précision. Magique? Non, plutôt, le résultat d’une analyse minutieuse, qui utilise les capacités phénoménales de traitement de données des machines. Ainsi, pour développer sa dernière technologie, IBM a créé un algorithme sur base de données provenant de milliers de dossiers médicaux, ainsi que d’images de mammographies, afin de prévenir l’apparition du cancer du sein.

Une technologie précise à 87%, dont les médecins estiment qu’elle est suffisamment avancée pour servir de vérification après l’auscultation. Avantage: la machine permettrait aux femmes atteintes d’un cancer du sein de commencer leur traitement avant même que la tumeur n’apparaisse. Si de son côté, IBM souligne que sa machine a un taux de précision comparable à celui des radiologistes, et fait donc office d’alternative idéale dans les régions du globe où les médecins sont en pénurie, l’entreprise ne se repose pas sur ses lauriers pour autant: prochaine étape, développer une technologie capable d’accélérer le traitement du glaucome. Sinon, on ne voudrait pas faire les difficiles, mais ça nous arrangerait s’ils pouvaient s’inspirer d’Elysium (mais si, vous savez, le film avec Matt Damon) et inventer une machine qui ressemblerait à un solarium, sauf qu’elle guérirait toutes nos maladies instantanément à chaque séance. S’il vous plaît.

Lire aussi: