Home Lifestyle Santé Ces 7 crèmes solaires sont inefficaces selon Test-Achats

Ces 7 crèmes solaires sont inefficaces selon Test-Achats

Woman sitting at swimming pool on summer vacation relaxingand and applying sun screen in hand

Test-Achats a réalisé un test sur les crèmes solaires disponibles sur le marché. D’après l’association pour la protection des consommateurs belges, 7 des 41 produits analysés ne respectent pas leur promesse.

La société a déposé une plainte auprès du SPF Santé publique.

Un SPF erroné

Le SPF mentionné sur l’emballage est censé indiquer le niveau de protection du produit solaire. Mais, d’après le test mené par Test-Achats, « 7 des 41 écrans solaires testés ne vous offrent pas la protection qu’ils promettent ».

Chaque produit défaillant a été testé deux fois. Les sprays Caudalie, Lovea et Rituals sont censés présentés un SPF 30. « Par deux fois, Lovea n’a pas été en mesure de dépasser un SFP de 15. Quant à Rituals et Caudalie, ils atteignaient un SFP de 20 lors du premier test contre 15 lors du second. Les sprays de Lovea et de Caudalie se sont par ailleurs révélés tout aussi décevants en ce qui concerne la protection UVA » indique Test-Achats dans ses résultats d’enquête.

Parmi les produits destinés aux enfants, Hema Kids SPF 50 et Zwitsal spray solaire 50+ n’atteignent apparemment qu’un SPF de 30. « Depuis, Hema et Rituals ont révélé qu’à partir de cet été, un nouveau produit viendrait remplacer graduellement l’ancien sur le marché » précise l’association de protection des consommateurs.

Lire aussi: Test-Achats élit cette crème solaire pas chère comme meilleure de son test

Se protéger au détriment de l’environnement

Sur les 41 produits solaires testés, seulement 3 d’entre eux ont obtenu un score maximum au test environnemental: les spray et lotion de Biosolis et la crème Mustela 50+.

Test-Achats déconseille d’utiliser les produits de la marque Biosolis. « La crème solaire de Biosolis SPF 30 n’offre pas suffisamment de protection contre les rayons UVA, que ce soit en lotion ou en spray » explique l’association. Par contre, « Mustela 50+ a obtenu un bon score pour l’impact environnemental, tout en sortant son épingle du jeu pour les autres paramètres » remarque-t-elle.

Toutes les autres crèmes solaires de ce test ont obtenu trois étoiles, voire moins, en ce qui concerne l’impact environnemental. Il y a encore beaucoup de progrès à faire à ce niveau-là…

Des ingrédients douteux

« Le spray Lovea SPF 30 et la lotion Nuxe SPF 30 semblaient compter le perturbateur endocrinien ethylhexyl methoxycinnamate parmi leurs ingrédients » remarque Test-Achats. Les avis au sujet de la nocivité de cette substance sont partagés mais, dans le doute, l’organisation de consommateurs conseille d’éviter d’appliquer les produits qui en contiennent sur la peau.

Le conseil de Test-Achats

« Une fois de plus, notre test a révélé que prix élevé ne rime pas forcément avec qualité. Inutile donc d’opter pour des produits onéreux. Mieux vaut utiliser une crème solaire bon marché à appliquer généreusement et régulièrement, que lésiner avec une crème qui vous aura coûté les yeux de la tête. Appliquez la crème solaire de préférence toutes les deux heures, sans oublier de renouveler l’opération après chaque baignade ou après avoir transpiré » conclut Test-Achats.

Retrouvez le comparateur des crèmes solaires de Test-Achats via ce lien. Plus d’infos sur ce site Internet.

Les marques démentent l’étude de Test-Achats

Suite au test réalisé par Test-Achats, la marque de cosmétiques Biosolis a effectué des contres-analyses auprès d’un laboratoire indépendant respectant les normes Européennes. Celles-ci montrent que leurs produits offrent « une protection anti-UVB et anti-UVA largement supérieure par rapport au minimum requis et répondent donc parfaitement aux normes législatives imposées »« D’après Test-Achats, notre niveau de UVA est de 6 alors que nos analyses démontrent un niveau de 15 (le bon niveau doit être de minimum 10) » précise Biosolis.

La marque Caudalie conteste également les résultats obtenus par Test-Achats. Deux laboratoires indépendants conformes aux normes européennes ont démontré que le SPF affiché sur l’emballage était respecté dans leurs produits solaires.

Ce décalage entre les résultats de Test-Achats et ceux de Biosiolis et Caudalie proviendrait de la méthode d’analyse. « La méthode d’analyse que Test-Achats utilise systématiquement a été créée par l’industrie des cosmétiques conventionnels (COTY, L’Oréal, LVMH, Channel)  afin de mesurer en laboratoire l’indice UVA (test IN VITRO) de leurs produits et ce, dans le but de limiter les coûts de ces analyses qui normalement devaient être effectuées sur humains (test IN VIVO) » explique Biosolis.

Cette méthode utilisée par Test-Achats serait tout à fait adaptée aux produits solaires composés de filtres chimiques (Benzo, methyl…) mais pas aux crèmes solaires composées à 100% de filtres minéraux naturels. « Celles-ci réfléchissent les rayons UVA/UVB tout en restant en surface de la peau contrairement aux filtres chimiques qui entrent dans la peau et qui absorbent les rayons » explique Biosolis. « Depuis 10 ans, nous mettons un point d’honneur à proposer des produits de qualités. Il va de soi qu’à aucun moment, il ne nous viendrait à l’esprit de mettre nos clients en danger – bien au contraire! » conclut la marque. 

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.