Home Lifestyle Recettes Les végétariennes vont fondre pour le kebab de fromage

Les végétariennes vont fondre pour le kebab de fromage

Déjà pour les omnivores, une pita ou un durum bien gras restent des craquages exceptionnels, mais pour les végétariens, viande oblige, ils sont carrément interdits. Du moins, ils l’étaient jusqu’à ce que quelqu’un ait l’idée géniale d’inventer le « cheebab », soit le kebab de fromage.

Comme son nom l’indique, cette recette décadente remplace le rouleau de viande par un gigantesque rouleau de fromage. Crapuleux? Oui, mais crapuleusement bon aussi! Derrière le « cheebab » se cache Roland Rüegg, qui travaille dans la ferme laitière Natürli, à Zürich. Pour créer cet hybride fondant garanti 100% sans viande, il n’a pas hésité à mélanger trois fromages: soit cheddar, halloumi et fromage à raclette, pour initier au mieux la consistance des lamelles de viande pour kebab.

Cela nous a pris une année entière à tout développer. Entre notre première vision du kebab jusqu’à ce qu’il est aujourd’hui, nous avons énormément travaillé »

Un souci du détail qui se ressent aussi dans le prix: compter 11 francs suisses pour y goûter, ce qui fait environ 9 euros, soit le double du prix d’un kebab normal. Pourtant, Roland Rüegg l’assure, « faire fortune n’est pas notre intention première. On préfère viser une qualité supérieure, ce qui coûte de l’argent et se répercute sur le porte-monnaie du consommateur ». Disons que l’avantage, à ce prix-là, c’est que ça limite grandement les craquages.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.