Home Lifestyle Psycho Garance Doré livre un message puissant (et libérateur) sur le célibat

Garance Doré livre un message puissant (et libérateur) sur le célibat

PARIS, FRANCE - OCTOBER 2: Garance Dore during the Paris Fashion Week Womenswear Spring/Summer 2016 on October 2, 2015 in Paris, France. (Photo by Christian Vierig/Getty Images)

Après avoir séduit la toile avec ses dessins et ses clichés de street-style puis achevé de conquérir les modeuses avec son livre, Garance Doré a effectué un virage plus lifestyle, et raconte aujourd’hui librement ses états d’âme. Dernier billet d’humeur en date: une chronique puissante, libératrice et nécessaire de son célibat.

Il n’y a pas si longtemps encore, Garance était fiancée au musicien de jazz Chris Norton et les clichés de leur vie à L.A. vendaient un max de rêve. Sauf qu’ainsi qu’elle l’a déjà dit lorsqu’elle a annoncé leur rupture, pour Garance, le rêve ne s’est pas transformé en cauchemar lorsqu’ils se sont séparés. Elle continue non seulement de voyager et d’avoir une vie d’un glamour fou, mais en plus, elle se sent libérée, elle qui n’avait jamais vraiment été célibataire de sa vie. Dans un billet intitulé « Vivre Libre », elle revient sans langue de bois sur son célibat.

Je suis célibataire, et…

Ça fait peur. Au début, quand on ne l’a jamais été, ça fait peur. On se sent comme vide, un peu. Puis, petit à petit, on découvre la paix. On a encore un peu peur, mais on a peur en paix.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Garance Doré (@garancedore) le

Parce qu’être célibataire, c’est notamment « aussi se rendre compte que tous les mecs pensent qu’ils ont une chance, et se retrouver parfois à avoir envie de leur dire : « Non mais même pas en rêve, mec !!!” », « s’enlever de l’app de rencontre, puis se remettre sur l’app de rencontre, puis s’enlever de l’app de rencontre… », ou encore « devoir écouter les conseils des amis en couple sur “comment rencontrer l’âme soeur” et “comment eux, ils ont fait” et acquiescer, dire merci. Et ne pas dire : “Non mais votre couple, c’est mon cauchemar !!!” ».

Être célibataire, c’est effectivement s’avouer que peu de couples nous font envie. Et que ceux qui nous font envie n’ont aucun conseil à donner. C’est se poser des questions carrément existentielles sur ce que l’on veut vraiment, et si le vieux modèle de la famille nucléaire nous correspond, ou si on a juste envie d’être libre comme l’air, finalement.

Parce que comme Garance le rappelle justement, « être célibataire, c’est se rendre compte que l’on va très bien, et que l’opinion des gens, en fait, n’a d’influence sur notre vie que si on l’internalise ».

Être célibataire, c’est aller à la rencontre de soi-même. Se rendre compte que l’on ne se connaissait pas. Tomber amoureuse de soi. Mais c’est aussi réaliser que malgré tous nos discours censés, féministes, emplis de liberté et de questionnements philosophiques, on garde quand même dans sa vie un espace vide, en forme de mec. Et qu’il est peut-être temps d’apprendre à vivre pour soi.

Une lettre qui sonne juste et trouvera sans aucun doute écho auprès de nombreuses célibataires, qui peuvent la lire dans son entièreté ici.

Plus de Garance: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.