Home Lifestyle Garance Doré a grossi et livre un puissant message sur l’acceptation de...

Garance Doré a grossi et livre un puissant message sur l’acceptation de son corps 

Garance Doré
Blog de Garance Doré

Si vous ne deviez lire qu’une seule chose aujourd’hui, ce serait le témoignage de Garance Doré sur le rapport complexe qu’elle entretient avec son corps. Elle y parle de sa prise de poids récente et de la manière dont elle a décidé de l’aborder.

À lire et partager

Ce sont des mots que toutes les femmes devraient lire. Car, peu importe notre physique et notre poids, une bonne majorité d’entre nous vivent une histoire d’amour/haine avec leur corps. Dans « The weight of it » publié le 6 janvier sur son site internet, la blogueuse Garance Doré prône un message libérateur qui parlera à toutes les femmes.

Récemment, j’ai pris du poids »

commence la blogueuse. « Même si au fond, je sais que je suis bien. Même si je fais de l’exercice et que je suis musclée, énergique et en pleine santé. Quand même, c’est chiant. En général, j’oscille entre deux réactions possibles : 1/ M’en vouloir car je n’arrive pas à mincir et à contrôler ce que je mange. 2/ M’en vouloir car je n’arrive pas à m’accepter telle que je suis » enchaîne l’entrepreneuse de 43 ans.

Elle continue « Des milliards d’années lumière que c’est le cas (ça a dû commencer vers l’adolescence), cet exercice de balancier entre culpabilité et culpabilité. J’avais presque fini par accepter cette souffrance sourde, celle de ne jamais être vraiment bien dans ma peau. Et puis ces dernières années, comme vous le savez, tout a volé en éclats. » Garance Doré s’est en effet séparée de son mec et elle a également souffert d’une dépression.

Lire aussi: Célibataire, sans enfant et heureuse: le témoignage à lire de Garance Doré

Une étape qui a tout bouleversé

À ce moment précis de sa vie, Garance Doré a décidé d’écouter (du moins tenter d’écouter) son corps et elle a tout lâché. Résultat, elle a pris du poids, 8 kg plus ou moins. Au lieu de s’affoler comme elle l’aurait fait et comme on le ferait toutes, elle a essayé d’observer. « Qu’est-ce qui se passait en moi, comment les autres réagissaient, comment j’avais envie de m’habiller, ce que je pensais de moi nue, comment ça affectait ma vie sexuelle » écrit-elle. Elle s’est demandée pourquoi elle voulait être mince? Pour qui? Mais comme elle le dira si bien au final, le plus gros problème qui nous empêche d’accepter notre corps tel qu’il est, c’est le regard (son regard) que l’on pose sur son corps. Et celui-ci est influencé par un tas de choses qui nous viennent de la société. « Ce regard, de quoi est-il fait ? De modèles, d’images, d’idées. (…) Ce regard est aussi fait de comment j’ai été regardée. J’avais une mère terrorisée de me voir grossir à l’adolescence, quand mon corps se cherchait. (…) si je n’étais pas aimée par l’amour même, si je n’étais plus parfaite aux yeux de ma créatrice, alors que me restait-il à faire ? » se questionne-t-elle.

Et maintenant

Aujourd’hui, Garance Doré essaye de prendre conscience de tous ces facteurs. « J’ai fini par m’écrouler, et je suis en train de me relever, dans une gratitude et une joie incroyable. Et je m’occupe enfin de mon âme, et je m’occupe enfin de mon esprit, et je m’occupe enfin de mon corps. Je prends acte de ce que j’ai toujours su, c’est que manger, c’est émotionnel. »

Notre relation à la nourriture et à notre corps, c’est le symbole le plus simple et le plus basique de notre relation à nous-même »

Ce qu’elle souhaite pour 2019? « Trouver cette paix, cette acceptation et cet équilibre« . Et en attendant, elle conclut par « j’ai un peu grossi. Rien de dramatique, rien de grave, ça arrive – et puis surtout, on verra bien où ça me mène. »

Pour lire le texte dans son entièreté, c’est par ici.

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.