Home Lifestyle Psycho “Elle est enceinte et j’ai fait une fausse couche”: 2 soeurs expliquent...

“Elle est enceinte et j’ai fait une fausse couche”: 2 soeurs expliquent comment faire face ensemble

Près de 350 000 abonnés suivent les aventures d’Ashley Lemieux sur Instagram, et ils ont appris avec tristesse la fausse couche de la jeune femme il y a quelques semaines. Ce que personne ne savait: c’est que sa soeur, Brooke, est enceinte, donnant lieu à une situation aussi réjouissante que douloureuse dans laquelle les deux soeurs expliquent comment naviguer avec bienveillance.

Imaginez. Un lien indéfectible vous unit, vous n’avez aucun secret l’une pour l’autre, vous partagez tout, même votre envie d’enfants… Et puis la vie en décide autrement, et alors qu’une moitié de votre inséparable duo voit son ventre s’arrondir au fil des mois, l’autre doit faire face à un vide insurmontable dans le sien. C’est peut-être votre meilleure amie, une collègue devenue irremplaçable, ou encore, votre soeur. C’est le cas d’Ashley Lemieux et de sa soeur, Brooke Carlson, qui doivent faire face ensemble à la fausse couche d’Ashley, qui rêve depuis de nombreuses années de devenir mère, tandis que Brooke, elle, est enceinte de son troisième enfant.

On a rêvé d’avoir des enfants proches en âge toute notre vie, donc quand Brooke est tombée enceinte deux mois après moi, on ne croyait pas à notre chance. Mais personne n’aurait pu nous préparer à faire face à la grossesse d’une proche juste après une fausse couche, et vice versa”.

Ashley a en effet perdu son bébé à 16 semaines de grossesse, alors que Brooke était enceinte de 8 semaines et ne l’avait encore annoncé à personne. Une situation qui a chamboulé cette dernière: “je suis passée d’une joie intense, à une tristesse inouïe. C’était incroyablement excitant d’être enceinte en même temps que ma soeur, ma meilleure amie, de savoir qu’on élèverait nos enfants ensemble… Et puis d’un coup, tout a changé”.

J’ai traversé une des périodes les plus sombres de toute ma vie, tout en me sentant reconnaissante et excitée pour ce nouveau bébé à la fois”.

View this post on Instagram

A post shared by Ashley Lemieux (@ashleyklemieux) on

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Lire aussi: Le deuil périnatal, ce vide qui rend les parents orphelins

Des sentiments conflictuels

Pas facile, en effet, de négocier le bonheur provoqué par la grossesse et la tristesse de la perte, sans parler de sentiments peut-être encore plus délicats à gérer, entre culpabilité de celle qui a encore son bébé dans le ventre et jalousie de celle qui l’a perdu. Surtout quand en temps normal, c’est avec l’autre qu’on parlerait de tout ça, mais qu’ici, vu qu’elle est partie prenante aussi, le dialogue peut s’avérer compliqué. Les conseils d’Ashley et Brooke?

1. Parler de manière honnête

“Cela varie selon chaque personne, mais je voulais vraiment que ma soeur m’inclue dans sa grossesse. Si vous êtes enceinte et que quelqu’un proche de vous vient de traverser une fausse couche, communiquez, n’hésitez pas à lui dire que vous l’aimez, que vous êtes là pour elle, et que vous voulez savoir la meilleure manière de la soutenir. Si c’est vous qui venez de perdre votre bébé, c’est tout à fait normal que vous vouliez fixer des limites, et que vous rappeliez à votre proche que vous l’aimez, et que vous êtes contente pour elle, mais aussi en plein deuil, alors que vous préférez ne pas parler de sa grossesse pour le moment” rappelle Ashley.

2. Accepter de se sentir coupable

“Je ne me suis jamais sentie aussi heureuse et aussi triste qu’en ce moment” confie Brooke. “Je dois me rappeler constamment que c’est ok de ressentir de la joie pour le bébé qui arrive, ET de ressentir aussi de la tristesse pour la fille de ma soeur, ainsi que pour ces grossesse qu’on ne vivra pas ensemble. Le bonheur et la douleur peuvent parfaitement coexister ensemble”.

Brooke souligne que c’est peut-être leur mère qui a le mieux résumé la situation: “tu as ressenti la douleur d’Ashley au plus profond de toi-même, et Ashley ressentira ta joie. C’est ça l’amour”. Et Ashley d’ajouter qu’en partageant leur douloureuse expérience, les deux soeurs espèrent libérer la parole sur un sujet qui reste encore tabou entre proches.

Photo de couverture: montage Flair / photos Instagram @ Ashley Lemieux 

Lire aussi: 

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.