Home Lifestyle Psycho Combien de temps dure une crise d’angoisse?

Combien de temps dure une crise d’angoisse?

Crise d'angoisse

Elles peuvent survenir n’importe quand et nous donner l’impression qu’on va mourir. Les crises d’angoisse sont difficiles à gérer mais ne durent pas pour toujours. Voilà comment gérer la situation.

Selon le thérapeute Erik Franck, “une crise de panique naît d’une interaction très rapide entre perceptions physiques, pensées, sentiments et comportements. Lors d’une telle crise, l’émotion prédominante est la peur. Les gens qui en souffrent vivent d’ailleurs dans la crainte d’une prochaine crise. Des pensées telles que ‘je vais mourir’, ‘je vais perdre le contrôle’, ‘je vais m’évanouir’ et ‘je vais devenir folle’ sont typiques de ce type de situations.

Une crise de panique se présente donc sous la forme d’une sensation d’anxiété extrême d’une durée limitée. Côté symptômes, on note une sensation physique désagréable, des palpitations cardiaques, une transpiration anormale (type sueurs froides), une sensation d’étouffement ou de chaleur, mais aussi des pensées très négatives (peur de la mort ou d’être quittée), voire une sensation de tristesse, de rejet ou de peur.”

30 minutes chrono

Les attaques de panique durent rarement plus de trente minutes. Pourquoi ? Parce qu’en général, nous avons tendance à vouloir fuir l’endroit où l’attaque de panique a commencé. Lorsque vous êtes loin de la situation qui l’a provoquée, la peur s’éloigne automatiquement. Même lorsque vous ne pouvez pas littéralement fuir, votre intuition vous incitera à chercher un élément susceptible de vous rassurer.

La preuve : les personnes atteintes d’une crise de panique se présentent parfois aux urgences ou chez un médecin pour s’assurer que physiquement, elles vont bien. Malheureusement, ce check-up ne permet de les rassurer que temporairement. La fuite n’est donc pas la solution. Malgré le réconfort que vous ressentez après avoir pu fuir, d’autres attaques de panique surviennent généralement par la suite. C’est ce que les psychologues appellent l’anticipation de la peur. Comme vous avez fui et que vous n’avez pas abordé le problème à la source, il est tout à fait normal que vous pensiez le revivre lorsque vous vous retrouverez dans une situation similaire. Cette sensation de fragilité a également tendance à vous rendre plus sensible aux sensations que vous pourriez ressentir, mais aussi à la peur.

En bref : c’est presque comme si vous anticipiez la prochaine crise, ce qui ne fait que rendre la sensation plus désagréable. Les gens aiment conserver le contrôle, tant sur le plan émotionnel que physique. Nous aimons contrôler. Malheureusement, plus on essaye de ne pas penser à quelque chose, plus on obtient l’effet inverse. À termes, l’angoisse d’une prochaine crise risque de dominer vos pensées. Le comportement d’évitement fonctionne à court terme, mais il ne fera que renforcer la peur à long terme.”

Comment supporter et tempérer l’anxiété?

“Ne paniquez pas”, rassure le thérapeute. “Fuir n’est pas la solution pour vous débarrasser de vos attaques de panique, il existe d’autres solutions. Notez toutefois que cela ne se fera pas automatiquement. Ma devise, c’est : si vous ne changez rien, rien ne change. Pour comprendre comment lutter avec succès contre les attaques de panique, vous devez être en mesure de prendre en compte trois aspects : l’émotion subjective, votre rapport à la peur et votre comportement d’évasion ou d’évitement.”

Vous ne pouvez rien changer aux émotions qui surviennent dans certaines situations. Les sentiments font partie de vous, de votre statut d’être humain. Ce que vous pouvez faire, c’est apprendre à gérer certaines émotions, y compris la peur. Tout d’abord, sachez que la peur est inoffensive. Oui, avoir peur est certainement désagréable, mais personne n’en meurt. Vous pouvez également vous entraîner à mieux supporter les sentiments de peur et apprendre des techniques pour tempérer cette émotion.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.