https://api.mijnmagazines.be/packages/navigation/
Home Lifestyle Couple Alerte au firedooring, l’amour à sens unique qui aspire votre énergie

Alerte au firedooring, l’amour à sens unique qui aspire votre énergie

Ghosting, Zumping, Gatsbying… Comme si nos vies amoureuses n’étaient pas déjà suffisamment compliquées, un nouveau concept s’y intègre, le firedooring. Derrière le gimmick, une tendance destructrice désignant l’égoïsme toxique au sein du couple. À fuir avant de vous brûler, donc. On vous explique.

Né (vous l’aviez deviné) chez nos voisins anglophones il y a quelques années, le concept tire son nom des “fire doors“, soit les portes coupe-feu en français dans le texte, une manière imagée de signifier une relation à sens unique, les portes en question ne s’ouvrant que dans un sens, peu importe à quel point vous tenterez de les faire céder. Pratique, en cas d’incendie, mais carrément destructeur au sein d’une relation de couple.

Ainsi que le détaillent les experts du site de rencontres Theotokos, pour savoir si votre partenaire vous applique la tactique du firedooring, il faut reconnaître un déséquilibre. Soit la différence entre “une personne qui fera dans un premier temps beaucoup d’efforts pour vous séduire et nouer une relation, avant de soudainement faire preuve de froideur et de silence, tandis que de votre côté, vous faites beaucoup d’efforts pour maintenir votre relation de couple, mais il s’agit d’amour à sens unique”.

Après un ou plusieurs rendez-vous réussis, alors que vous pensez avoir débuté la construction de votre couple, soudain, votre partenaire ne répond plus à vos messages et semble vous ghoster. Pourtant, quelques jours (ou semaines) plus tard, il revient vers vous avec un petit message anodin, parfois à une heure indue, comme s’il n’avait pas ignoré vos messages précédents. Soudain, il veut vous revoir, tout de suite. Si de votre côté vous vous investissez pleinement dans cette relation sérieuse, de son côté, votre partenaire joue les courants d’air” – Theotokos.

Mélange de ghosting et de breadcrumbing, le firedooring est d’autant plus pernicieux que ces retours réguliers, bien qu’épisodiques, vous maintiennent dans un sentiment d’espoir et une volonté de construction. Difficile de ne pas se persuader qu’en vrai, l’autre vous kiffe mais qu’il/elle est juste occupé/préoccupé/brisé par sa relation précédente puisqu’à chaque fois que vous vous apprêtez à tourner la page, il ou elle revient. Ça a beau être toujours selon ses termes, quand ça l’arrange, tout ce que votre petit coeur de beurre voit c’est “aaaah, il/elle est là”.

Répondre au firedooring par la terre brûlée

La vérité vraie, même si elle fait mal? Quelqu’un pour qui vous comptez ne mettra jamais plusieurs jours/semaines à vous donner de ses nouvelles (ou mieux, à prendre des vôtres). Quelqu’un qui a envie de construire quelque chose de stable et durable avec vous ne risque pas de vous déjeter avant de vous décrocher juste quand ça l’arrange, parce que quelqu’un qui tient à vous ne prendra jamais le risque de trouver porte close après vous avoir délaissé.e. Si cette personne vous accordait de l’importance, elle ne vous laisserait pas mariner et ne reviendrait pas au petit bonheur la chance, faute de mieux. Ça fait mal, mais il faut l’affronter: quelqu’un qui vous applique la tactique du firedooring vous voit probablement simplement comme un Plan B, à garder plus ou moins tiède pour les moments de disette, faute de mieux. Et justement, vous méritez tellement (tellement, tellement) mieux que ça.

Voilà pour l’honnêteté brutale. Mais comment s’en défaire si vous êtes pris.e au piège du firedooring?

Tout commence par la réalisation qu’une relation à sens unique est forcément vouée à l’échec, et que la personne égoïste qui se joue ainsi de vous ne mérite ni votre temps ni votre attention. Primordial également: réaliser que quelqu’un qui vous traite de la sorte ne changera jamais, peu importe à quel point vous le souhaitez et tentez de lui montrer votre amour. Dans les mots de l’auteure Nadège Richards, il faut “arrêter de vous immoler pour des personnes qui se contentent juste de vous regarder brûler”. Autrement dit: ne laissez pas votre coeur battre la chamade pour quelqu’un qui s’en contrefiche.

La solution? Refermer la porte coupe-feu au nez de celui ou celle qui a osé vous traiter de la sorte. Arrêter de répondre à ses relances. Voire même, si vous en avez la force, le/la virer de votre répertoire et des réseaux. Prenez la sortie, fermez la porte derrière-vous, jetez la clé et profitez de cette nouvelle liberté pour voir quels autres chemins s’offrent à vous. Parce que vous méritez de recevoir autant d’amour que vous en avez à donner, et pas des miettes lâchées par un.e égoïste désoeuvré.e.

Lire aussi: