Home Lifestyle L’invisibilisation des femmes, c’est quoi et pourquoi il faut en parler?

L’invisibilisation des femmes, c’est quoi et pourquoi il faut en parler?

Invisibilisation des femmes
Instagram @LaurenBastide

Dans une vidéo produite par Brut, la journaliste française Lauren Bastide soulève un phénomène interpellant; l’invisibilisation des femmes dans la société. Cinq minutes top chrono pour tout comprendre!

Les femmes sont invisibilisées?

Vous n’avez jamais entendu ce terme? Pas étonnant, l’invisibilisation des femmes dans la sphère publique n’est pas un sujet sur lequel, on a tendance à s’attarder. Concrètement, « L’invisibilisation des femmes, c’est le fait que les vécus des femmes, les paroles des femmes, les pensées des femmes, le travail des femmes soient globalement occultés, ‘silenciés’ dans l’espace public » définit Lauren Bastide, journaliste française et créatrice du podcast féministe La Poudre dans une vidéo produite par Brut.

Lire aussi: La Poudre: le podcast qui donne la parole à des femmes super inspirantes

Attention, la jeune femme n’avance pas ce propos juste comme ça. Des ‘preuves’, elle en a et pas qu’une seule. « Le premier lieu où l’invisibilisation des femmes m’a frappée, c’est les médias. Un beau jour, je suis tombée sur ce chiffre qui est issu d’une étude qui s’appelle le Global Media Monitoring Project. Le chiffre est le suivant: les voix des femmes sur une journée entière de médias, tous confondus, ne représentent que 24% du temps médiatique. (…) Quand on va par exemple le nombre de femmes expertes parmi les experts, on n’est plus qu’à 13%. » 

Mais encore

« En tirant le fil, je me suis rendue compte que cette invisibilisation médiatique, on la retrouvait dans la plupart des champs de production, de connaissance et de pensée. » L’art, la politique, la littérature, la recherche, la science et l’histoire sont autant de domaines où la femme est invisibilisée. « Quand on prend le Musée d’Art Moderne à New York, il y a 4% des artistes exposés qui sont des femmes mais pourtant 76% des nus représentent des femmes. C’est intéressant de réfléchir à ça. »

Lauren Bastide avancera que deux phénomènes, le ‘manterrupting’ et le ‘mansplaining’ empêchent également les femmes de prendre plus de place dans l’espace public. Le premier étant « le fait de venir interrompre systématiquement la parole des femmes. » Et le deuxième, « c’est quand des hommes viennent expliquer des choses dont elles sont expertes. »

Lire aussi: La « mecsplication »: cette manie des hommes à nous expliquer ce que l’on sait

Et le danger de l’invisibilisation des femmes? « C’est qu’elle est partout, elle est tellement présente que finalement, on ne la voit pas! »

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.