Home Lifestyle Le petit film pour faire comprendre le concept de charge mentale aux...

Le petit film pour faire comprendre le concept de charge mentale aux mecs

Charge mentale
Capture d'écran "Je suis la charge"

T’as pas pris de sauce soja?“, “Bah tu ne m’as pas dit“. À travers le court-métrage, “Je suis la charge”, présenté dans le cadre du Nikon Film Festival 2018, Margaux Heller rappelle avec humour le concept de la charge mentale.

Il y a maintenant plusieurs mois, la BD d’Emma “Fallait demander” mettait des mots et des images sur un phénomène bien connu chez les femmes; la charge mentale. Mais ce n’est pas parce que l’on parle plus de ce “travail” invisible qui occupe la gent féminine 24/24 qu’il a disparu.

Lire aussi: ce « travail » invisible qui occupe les femmes 24/24

2 minutes pour tout comprendre

Continuer de l’expliquer est important et c’est notamment l’objectif du court-métrage “La Charge” présenté dans le cadre du Nikon Film Festival 2018. En 2 minutes, la réalisatrice Margaux Heller illustre ce qui se cache derrière le concept de charge mentale, c’est-à-dire le fait pour une femme de toujours devoir penser pour deux. “Tu n’as pas acheté de sauce soja?“, réponse du mec “Ben tu m’as pas dit.

Lire aussi: Le coup de gueule bien placé d’une blogueuse australienne concernant la charge mentale

Dans le scénario, la jeune femme qui n’en peut plus de penser à tout va d’une manière originale et pleine d’humour faire comprendre à son mec, c’est quoi la charge mentale qui l’occupe quotidiennement. Pour visionner le court-métrage du Nikon Film Festival, rendez-vous ici.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Lire aussi: 

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.