Home Lifestyle L’amour, une drogue dure dont il est difficile de se défaire

L’amour, une drogue dure dont il est difficile de se défaire

Unsplash

« Tu es comme une drogue pour moi, c’est comme si tu étais ma propre marque d’héroïne », soufflait Edward Cullen à Bella dans premier chapitre de Twilight. Ivresse, passion, accoutumance, sevrage… Le lexique de l’amour emprunte bien souvent les termes de l’addiction. Et pour cause: l’amour est une drogue, qui utilise le circuit du plaisir, à l’image de la cocaïne.

L’humain aime le plaisir et son corps se base un système de récompense naturel, poussant à toujours rechercher ce qui lui fait du bien. L’amour, à l’image de la drogue, apporte cette satisfaction à travers des doses chimiques sécrétées par l’organisme, de la dopamine à l’ocytocine, en passant par la vasopressine. « L’amour peut être considéré comme une drogue car les premiers mois d’une relation, le cerveau développe énormément d’endorphines, comme quand on fait du sport et qu’on se sent bien après, ou comme quand on fait l’amour, explique Shana Lyès, fondatrice et coach-astro à Astrolya. Les premiers mois d’une relation stimulent vraiment le cerveau et les sensations: on se sent boosté et plein d’énergie, comme si on avait avalé un shot de protéines ». C’est cette sensation de bien-être qui explique que certaines personnes deviennent accro à l’amour.

Lire la suite?
Pour un accès illimité à Flair.be, créez-vous gratuitement un compte ! Cela vous prendra moins d'une minute, c'est promis.
Créez-vous gratuitement un profil en moins d'une minute et disposez d'un accès illimité à Flair.be!

Lire aussi:  

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.