Home Lifestyle « La matrescence »: le podcast passionnant sur le fait de devenir mère (et...

« La matrescence »: le podcast passionnant sur le fait de devenir mère (et ses difficultés)

‘Le fait de devenir parent modifie profondément le cerveau ». C’est le postulat qui a motivé Clémentine Sarlat a créé un podcast à propos de la matrescence: ces changements qui se produisent dans la vie d’une mère après la naissance d’un enfant.

Repéré par Brut Media, le podcast La Matrescence risque bien de vous intéresser si vous venez de devenir maman. En effet, il revient sur le concept de matrescence, soit le nombre de changements qui surviennent dans la vie d’une maman après avoir accueilli un petit bout d’humain à la maison! Des bouleversements d’ordre hormonaux et émotionnels. Aux commandes de ce podcast: Clémentine Sarlat, une journaliste sportive de TF1, qui a elle-même vécu son accouchement comme un chamboulement de sa personne toute entière, de son identité. Dans ces différentes émissions, elle revient sur divers sujets comme le yoga prénatal, le fait de remettre la paternité au cœur de la parentalité, du rapport aux émotions pour avancer dans sa parentalité, de l’arrivée du second enfant, du rapport de nos propres mères à la « matrescence »… Bref: un vrai podcast passionnant et ultra riche à écouter sans modération pendant la grossesse (parce que après, c’est la course donc).

La matrescence, c’est quoi ?

Comme elle l’explique aux journalistes de Brut Media, la matrescence est la contraction des mots « Maternité » et « adolescence » ; pour expliquer tous les changements et les bouleversements qui se passent au moment de devenir mère.

Ça s’apparente à l’adolescence car c’est une période un peu ingrate, pas évidente à traverser, sauf que la matrescence a lieu dans une période beaucoup plus courte car c’est à peu près entre le moment où on accouche et le post-partum.

Selon Clémentine Sarlat, cette période est donc assez compliqué et nécessite un réel soutien pour les mères, qui n’est pas encore d’application dans nos sociétés. Par exemple, donner un vrai congé de paternité — d’un mois au minimum — permettrait de vivre cette transition plus sereinement. Car comme elle l’explique dans la vidéo ci-dessous, on doit apprendre à devenir parents lorsque le bébé arrive. Et le bébé doit apprendre ce que c’est d’être en dehors du corps de sa maman, de vivre… « Le père, il revient parfois à la maison, il ne comprend pas qu’on n’ait rien fait de la journée… Il y un décalage monstrueux. Eux, ils continuent leur carrière. C’est limite : ‘waouh, bravo, t’as été papa’. On te donne une prime et une promotion (…). Et nous limite, on est dévalorisées. Mais non, le travail il se fait à deux. »

Lire aussi: Le congé maternité belge est un des moins avantageux d’Europe.

Clémentine Sarlat a créé un podcast pour parler de la matrescence

"Le fait de devenir parent modifie profondément le cerveau."Pour parler des changements qui se produisent dans la vie d’une mère après la naissance d’un enfant, Clémentine Sarlat a créé le podcast La Matrescence. Elle raconte.

Posted by Brut on Monday, January 13, 2020

La mère existe

Outre un combat pour un congé parental plus égalitaire, c’est aussi pour plus de reconnaissance envers les mamans que Clémentine Sarlat se bat. Ces femmes qui ont été chouchoutées pendant neuf mois et qui, du jour au lendemain, accouche, endosse le rôle de mère et se prenne un véritable tourbillon dans la tête.  « Ayez de la bienveillance et de l’indulgence dans votre entourage. Occupez-vous des mamans » conclut la journaliste, en donnant quelques conseils concrets pour soulager les jeunes mamans : amener un bon petit plat plutôt qu’une énième peluche à la maternité, offrir un massage à la maman ou un baby sitting, faites la lessive ou la vaisselle si vous allez lui rendre visite…

À lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.