Home Lifestyle Job JOB: les centrales d’urgence 101 et 112 engagent du renfort pour répondre...

JOB: les centrales d’urgence 101 et 112 engagent du renfort pour répondre au téléphone

Vous souhaitez un job qui fait sens? Les centrales d’urgence 112 et 101 cherchent des renforts pour répondre aux appels téléphoniques. Votre calme à l’autre bout du fil pourrait réellement sauver des vies.

Le SPF Intérieur engage actuellement 20 opérateurs ou calltakers (preneurs d’appel) pour les centrales d’urgence des provinces du Hainaut et du Brabant wallon, ainsi que 30 autres pour celles de Namur, de Liège et du Luxembourg, relaie L’avenir.net. Aucune expérience n’est requise pour postuler.

En quoi consiste le job?

Disponibles 24h/24 et 7j/7, chaque année, les centrales 112 et 101 traitent pas moins de six millions d’appels. Quel est votre rôle en tant qu’opérateur ou calltalker? “Vous êtes la première étape pour obtenir de l’aide. Face à une situation d’urgence, vous gardez la tête froide et posez les bonnes questions. Vous êtes également en contact étroit avec les secouristes qui sont vos yeux et vos mains sur le terrain” explique l’offre d’emploi. “Notre ambition est de répondre à chaque appel dans les 5 secondes. Le but n’est pas de traiter un maximum d’appels en un minimum de temps, mais d’aider les personnes le plus rapidement possible et le mieux possible” insiste l’employeur.

Un travail d’équipe

“Et si vous pensiez avoir déjà tout entendu, détrompez-vous. Chaque récit est unique. Parfois drôle, souvent dur. Heureusement, vous n’êtes pas seul. Sur le lieu de travail, il existe une bonne dynamique d’équipe entre les jeunes collaborateurs enthousiastes et les plus chevronnés” détaille l’annonce. Aucune expérience n’est requise pour postuler à ce job mais, rassurez-vous, vous ne serez pas directement envoyé·e sur le terrain. “Vous suivez d’abord une formation pratique de 3 à 4 mois pour apprendre les ficelles du métier et vous sentir confiant face à n’importe quelle situation d’urgence” est-il précisé dans l’offre d’emploi.

À quelles conditions?

“Après un shift de 12h, vous avez droit à un repos bien mérité. Vous bénéficiez aussi de primes pour le travail de nuit et le week-end. Et avec une bonne gestion du temps et du planning, les heures variables peuvent parfaitement s’adapter à une vie privée et vie de famille” peut-on lire dans la description du job.

Envie de sauver des vies? Pour postuler en tant qu’opérateur ou calltalker aux centrales d’urgence 112 et 101, envoyez votre candidature avant le 29 mars 2021 via le Selor. Plus d’infos sur la fonction sur ce site Internet.

Lire aussi: