Home Lifestyle Job 45% des salariés sont plus productifs à la maison qu’au bureau

45% des salariés sont plus productifs à la maison qu’au bureau

Le télétravail, allié de la productivité? - Photo #ShowUs de Dove et Getty Images
Le télétravail, allié de la productivité? - Photo #ShowUs de Dove et Getty Images

Si pour les parents, le télétravail imposé a parfois pu s’apparenter à un périlleux numéro de jonglerie, la plupart des salariés se disent plus que ravis de cette nouvelle manière de travailler. Selon une étude internationale réalisée par le spécialiste du recrutement Robert Walters, 45% d’entre eux se diraient ainsi plus productifs à la maison qu’au boulot.

Une simple excuse pour éviter de retourner au bureau? Pas forcément. Pensez-y: depuis que vous travaillez à la maison, fini les lunchs interminables à la cantine ou les pauses café qui se transforment en 30 minutes de papote parce que vos collègues chéris ont des potins à raconter. Terminé, aussi, le temps perdu dans les embouteillages ou les transports en commun: quelques mètres seulement vous séparent de votre ordinateur depuis le confort de votre intérieur. Pas franchement surprenant, donc, qu’une étude internationale menée par le cabinet de recrutement Robert Walters révèle que 45% des salariés sont convaincus que leur productivité s’est améliorée au cours de leur expérience récente de travail à domicile. En cause? Le lieu de travail.

Lire aussi: Peut-on facturer des heures supplémentaires en télétravail?

Le télétravail, allié de la productivité? - Photo #ShowUs de Dove et Getty Images

Des horaires en accord avec l’horloge biologique

Ainsi, l’espace disponible pour travailler à la maison a eu un impact majeur sur la productivité, avec d’un côté les travailleurs disposant d’un coin bureau, très productifs, et de l’autre, ceux contraints de travailler depuis leur lit ou leur canapé, avec une productivité en berne. Fait remarquable selon les experts de Robert Walters, les mêmes facteurs de travail à domicile peuvent avoir un impact à la fois positif et négatif sur la productivité.

Alors qu’une personne s’épanouit grâce à des horaires de travail plus flexibles, l’autre souffre en fait de cette flexibilité. Certains employés trouvent que leur productivité est plus élevée parce qu’ils sont moins souvent distraits à la maison, tandis que d’autres indiquent que leur productivité baisse parce qu’il y a plus de distractions à la maison ».

Même si, « la réduction du temps de trajet est généralement perçue très positivement ». 58 % des professionnels sont ainsi plus productifs lorsqu’ils peuvent organiser et répartir leur temps de travail de manière flexible, en accord avec leur rythme biologique: commencer plus tôt et finir plus tôt, ou l’inverse, selon qu’on est un lève-tôt ou un couche-tard. Autant de bénéfices qui se manifestent par une envie de définir de nouvelles normes de travail: 85 % des salariés interrogés aimeraient continuer à travailler régulièrement depuis leur domicile à l’avenir.

Une perspective qui n’est pas forcément partagée par les employeurs: 29% seulement d’entre eux constatent une augmentation de la productivité de leurs salariés, tandis que 58% des employeurs sondés ne notent aucun changement et que 12,5% regrettent une diminution de la productivité.

Lire aussi: 

Photos d’illustration #ShowUs par Dove et Getty Images, une campagne visant à mettre toutes les beautés en avant. 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.