Home @Home & Sorties 1 jour de télétravail rend heureux

1 jour de télétravail rend heureux

Corbis
Bosser toute la journée en pyjama dans votre divan, vous en rêvez? Une récente étude démontre que le télétravail est efficace s'il n'excède pas un jour par semaine.

De plus en plus d'entreprises proposent à leurs employés de travailler chez eux pour éviter le trafic et pour disposer de plus de flexibilité. Une pratique souvent très appréciée par les salariés. Parce que oui, programmer son réveil une heure plus tard, rester toute la journée en pyjama devant son ordi ou s'imaginer être Carrie Bradshaw dans Sex & The City, ça peut en faire rêver plus d'une.

carrie

Oui, mais à petite dose

De nouvelles recherches publiées dans le Psychological Science in the Public Interest démontrent que le télétravail est positif tant pour l'employé que pour l'employeur s'il a lieu une journée par semaine (et c'est souvent ce qui est proposé en Belgique). Les personnes qui travaillent de chez elles occasionnellement seraient en effet épanouies dans leur job tandis que celles qui bossent de chez elles plus de 15 h par semaine sont moins satisfaits. Le télétravail ne serait donc bénéfique qu'à petite dose.

Des frontières floues entre vie privée et vie professionnelle

Travailler de la maison trop souvent réduirait en effet la productivité et le bonheur et freinerait la créativité. L'étude précise aussi que les avantages présumés du "home working", à savoir, la plus grande facilité à associer vie professionnelle et vie familiale ne sont pas avérés.

Trop à la maison = moins de concentration

Et puis boucler des dossiers de sa "home sweet home" brouillerait la frontière entre vie privée et vie professionnelle. Résultat? Plus de stress! "Les employés sont moins concentrés parce qu'ils sont chez eux et ils sont donc plus stressés, parce qu'ils voudront rattraper ce manque de productivité en dehors des heures de boulot", explique Allen Tammy, professeur de Psychologie à l'Université de Floride.

Voir du monde pour être heureux

Alors oui, rien de tel que de bosser en pyj' toute la journée, de s'emmitoufler dans son plaid si le cœur nous en dit et de bosser en musique sans déranger personne, mais cela doit rester occasionnel. On n'oublie pas que le travail est bien plus qu'une simple liste de tâches à effectuer, c'est aussi une expérience sociale! Alors fini d'hiberner chez soi, on va dire coucou à ses super collègues et à son boss chéri.
 

giphy

Intéressant aussi: