Home Lifestyle Couple INSPIRATION: le mariage digne d’un film hollywoodien de Frédérique et Grégory

INSPIRATION: le mariage digne d’un film hollywoodien de Frédérique et Grégory

Nick Decombel
Nick Decombel

Dans notre nouvelle rubrique, une lectrice évoque le plus joli jour de sa vie. Aujourd’hui, Frédérique dévoile les coulisses de son mariage, ce moment unique et romantique, du choix de sa robe à l’échange des vœux.

Les amoureux

  • Frédérique et Grégory, tous deux 29 ans.
  • Ils sont restés 12 ans ensemble avant de se dire oui.
  • Ils se sont mariés légalement le 6 juillet 2018, mais la cérémonie et la fête n’ont eu lieu que le lendemain.

Le mariage

« Ces deux jours de fête furent inoubliables. Je voulais un mariage digne d’Hollywood, aussi impressionnant que ceux que l’on voit dans les films américains. C’était un week-end coloré et émouvant. Une fois unis civilement, nous avons organisé la réception sur le bateau Mercator, à Ostende. En tant qu’amoureux de la mer, nous trouvions que c’était le cadre parfait. »

Personne ne savait que Greg et moi prenions des cours de danse en cachette pour préparer l’ouverture du bal. Ce fut une vraie surprise! »

« Deux moments resteront toujours gravés dans mon cœur. Celui où ma maman m’a conduit jusqu’à l’autel et à mon futur mari, qui découvrait en même temps ma robe de mariée. Et notre danse d’ouverture de bal, car personne ne savait que nous prenions des cours de danse en cachette pour la préparer. Ce fut une vraie surprise! »

Les conseils de Frédérique

« Organisez le mariage de VOS rêves. Réfléchissez à ce que vous souhaitez vraiment et n’écoutez personne autour de vous. Votre budget est limité? Réalisez une majeure partie des décorations par vous-mêmes, en vous inspirant des tutoriels disponibles sur Pinterest. Et surtout, n’oubliez pas de profiter le jour J. C’est votre journée, alors respirez, regardez autour de vous et détendez-vous! »

Ce que Frédérique changerait après coup

« Nous aurions peut-être dû limiter un peu plus le nombre d’invités et ne garder près de nous que ceux qui nous étaient vraiment chers. »

Ce que Frédérique a trouvé trop onéreux

« Je savais que tout ce qui touchait au mariage coûtait cher. Je n’ai donc pas été choquée en découvrant les prix. Mais il est important de comparer les tarifs avant de prendre une décision. »

1 / 10
La robe (partie 1)
La robe (partie 2)
Le bouquet
Le costume
Le lieu
La cérémonie
Les demoiselles d’honneur
La décoration
Le gâteau
La première danse
La robe (partie 1)
La robe (partie 1)

« J’ai opté pour une robe différente les deux jours. Pour notre mariage civil, je pensais à un modèle court, puis j’ai découvert cette merveille, avec des paillettes et j’ai été conquise. J’ai conçu mes boucles d’oreilles moi-même. La réception a eu lieu à bord du Mercator, un bateau qui mouille non loin de la maison communale d’Ostende. Et c’était le lieu parfait pour répondre à notre passion de la mer et de la plage. »

La robe (partie 2)
La robe (partie 2)

« Je rêvais d’une magnifique robe de sirène en dentelle, avec une longue traîne et j’ai eu la chance de la trouver dès mon premier essayage. Et lorsque ma mère, ma tante et mes demoiselles d’honneur se sont mises à pleurer en me voyant avec, j’ai su que c’était la bonne. »

Le bouquet
Le bouquet

« Je voulais un bouquet original. J’ai donc opté pour un résultat tropical et coloré avec des pivoines et une feuille de monstera géante. Et j’en avais prévu un miniature à lancer aux femmes célibataires de l’assistance . »

Le costume
Le costume

« Grégory a fait confectionner sur-mesure son élégant costume bleu à doublure tropicale. Tout comme pour ma robe, sa tenue est restée une surprise pour moi jusqu’au jour J. Et il a fait broder nos noms et la date de notre mariage à l’intérieur. »

Le lieu
Le lieu

« Etant déjà à Ostende, nous avons opté pour la salle des fêtes toute proche ’t Eiland. Le jardin a été décisif dans notre choix. Et notre maître de cérémonie, engagé pour l’occasion, a veillé à ce que tout soit magnifique et l’office aussi personnalisé qu’émouvant. »

La cérémonie
La cérémonie

« Ayant perdu mon papa lorsque j’étais petite, c’est ma maman qui m’a accompagnée à l’autel. Peu de temps après que Grégory m’ait demandé en mariage, elle a vécu un AVC. Alors le fait qu’un an plus tard, elle soit suffisamment remise pour me conduire jusqu’à mon futur mari, a rendu l’événement deux fois plus émouvant. »

Les demoiselles d’honneur
Les demoiselles d’honneur

« J’ai choisi mes nièces et meilleures amies comme demoiselles d’honneur. Je voulais qu’elles portent huit robes colorées, mais comme je n’aimais pas tout ce que je trouvais, je les ai fabriquées moi-même. Cela a été beaucoup de stress. J’ai aussi fait les bracelets qu’elles portaient au poignet. »

La décoration
La décoration

« Je me suis chargée de la décoration avec l’aide de ma famille. Grégory et moi voulions un élément imposant à placer sur chaque table.J’ai donc opté pour des grands vases, remplis de végétation tropicale. Et chaque table a reçu le nom d’un pays exotique ainsi qu’une statue rappelant le lieu, comme une danseuse hawaïenne sur la table de Tahiti. »

Le gâteau
Le gâteau

« En plus d’un buffet de dessert, nous avions aussi une pièce montée recouverte d’une cascade de fleurs tropicales. Le gâteau comptait cinq étapes et 250 fleurs en papier. À cause du temps ensoleillé nous avions peur qu’il s’écroule, mais au final il a tenu le coup (rires). » ‘

La première danse
La première danse

« Greg et moi avons pris des cours de danse en secret. Nous avons donc surpris nos invités avec un slow sur « Thinking Loud » d’Ed Sheeran avant de passer à un chacha sur « Havana » de Camilla Cabello. Un clin d’oeil à la demande en mariage de Grégory qui a eu lieu à Cuba. Et nous avons achevé l’ouverture du bal avec un swing disco sur « Billie Jean » de Michael Jackson. Puis, la fête a commencé!

Photos: Nick Decombel

Eux aussi ont partagé avec nous le plus beau jour de leur vie:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.