Home Lifestyle Des arbres ordonnés moines bouddhistes pour lutter contre la déforestation en Thaïlande

Des arbres ordonnés moines bouddhistes pour lutter contre la déforestation en Thaïlande

Shutterstock
Shutterstock

En Thaïlande, le développement économique s’accompagne d’un déboisement massif. Une disparition de milliers d’hectares de forêts contre laquelle les bouddhistes de la région luttent avec pacifisme mais détermination. Ils ont ainsi entrepris de nommer moines certains de ces arbres de façon à les rendre intouchables et à les sauver d’une mort certaine.

Sur les troncs, fleurissent des écharpes orange, signe de félicité et de bienveillance. En entourant les arbres de ces foulards spirituels, les bouddhistes les déclarent sacrés et donc inattaquables. Un acte qui prend tout son sens dans un pays ayant perdu 43% de sa superficie de forêt entre 1973 et 2009. En pleine expansion, la Thaïlande n’hésite pas à raser ses arbres pour construire des commerces, des entreprises et des immeubles. Un principe allant à l’encontre de la philosophie bouddhiste, considérant que ceux-ci abritent des divinités. Les moines s’engagent également dans d’autres combats écologiques comme la lutte contre l’érosion des sols, le trafic de bois précieux et le réchauffement climatique. Et leur voix revêt un poids tout particulier, dans un pays ou plus de 90% de la population se déclare bouddhiste.

Si les autorités du pays n’apprécient pas ce combat qu’ils jugent contre productif et néfaste pour leur politique, les moines ne sont pas prêts pour autant à stopper la lutte. Et malgré les pressions et les menaces, continuent à défendre leur terre, soutenus par des ONG et des activistes.

D’autres sujets interpellants:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.