Home Lifestyle TESTÉ POUR VOUS: 4 cures de jus détox

TESTÉ POUR VOUS: 4 cures de jus détox

Détoxification du corps, regain d’énergie, renforcement du système immunitaire… voici trois des promesses d’une cure de jus détox. Véritable potion magique ou simple effet de mode?  À la rédac’, on a testé 4 cures et on vous explique nos expériences!

Testé pour vous: 4 cures détox

Se nourrir uniquement de fruits et légumes durant quelques jours est, à croire les louanges faites aux cures détox, la solution miracle pour se sentir en harmonie avec son corps. Les promesses accolées aux cures de jus sont nombreuses: regain d’énergie, détoxification, perte de poids…Selon les gourous de la santé, ces boissons seraient de véritables potions magiques. Comme chez Flair, on ne croit que ce qu’on voit, on a décidé de tester. Pas besoin de courir bien loin pour s’offrir une cure détox, en Belgique de plus en plus d’entreprises spécialisées en proposent. Pour l’expérience, nous avons choisi de tester quatre cures détox. La cure Pépins, la cure “Box To Glow Express” de Upper Organic, la cure JusJus et enfin la cure BON. Verdict de nos expériences.

1

La cure Pépins testée par Camille

Faire du bien à mon corps est une idée qui me plaît. En plus, adepte des nouvelles tendances food, cela faisait longtemps que les cures de jus detox étaient dans mon viseur. Bref, il n’a pas fallu longtemps pour me convaincre de participer à l’expérience. La cure Pépins se présente sous forme de 6 jus de 500 ml par jour. Les jus sont réalisés par une double pression à froid et les fruits et légumes sont issus de l’agriculture biologique. Ils sont donc 100% sains, 100% crus et 100% bio. Vendus en bouteille en verre, ils sont également 100% recyclables. Le prix pour un jour de cure est de 47,70 euros. Il existe deux niveaux de cure Pépins, le niveau 1 pour ceux qui tentent l’expérience pour la première fois, le niveau 2 pour les plus « habitués ». La différence entre les deux est le nombre de jours et le nombre de jus vert. J’ai opté pour une cure de deux jours niveau 2.

Mon expérience:

J’étais super excitée de me nourrir uniquement de fruits et légumes jusqu’à la veille de la cure…ce moment où j’ai réalisé que pendant 2 jours, je n’allais rien pouvoir avaler de solide! Un challenge peut-être plus grand que je ne l’imaginais pour moi qui adooooore manger. La veille du jour j, je lis bien toutes les indications. Au total, j’ai 6 jus à boire par jour dans un ordre précis. Six, ça me semble beaucoup donc je relâche la pression.

Jour 1: c’est à la rédac que je le passe. Je ne bois pas mon premier jus dès le réveil, j’attends un peu comme conseillé. Première gorgée, c’est super bon! J’appréhendais un peu vu la couleur verte des jus mais en fait ce n’est pas du tout amer c’est même plutôt sucré bref c’est carrément bon. Et après les avoir tous goûté, ils sont tous délicieux. Ouf, c’est déjà ça! La journée se passe, j’enchaîne les jus calmement en attendant toujours bien deux heures entre chaque. Bizarrement, je n’ai pas eu faim de la journée. Par contre, j’ai eu mal à la tête enfin j’ai surtout senti que mon corps était un peu faible. Parfois j’avais la tête qui tournait légèrement et j’ai eu plus de mal à me concentrer mais rien non plus qui m’a empêché de travailler. Je tiens à vous rassurer, je n’ai absolument pas manqué de tomber dans les pommes juste, j’ai juste eu quelques migraines mais c’est « normal ». Le soir, j’ai été dormir tôt mais encore une fois, je n’ai pas eu la sensation de m’endormir le ventre vide.

Jour 2: c’est chez moi que je l’ai passé. Bizarrement j’avais plus peur pour ce deuxième jour et finalement il m’a semblé plus simple. En tout cas, je me suis sentie plus en forme et j’ai moins eu de migraine. Le seul bémol? L’un des jus est en fait un lait végétal et moi qui n’aime pas trop ça, je n’ai pas pu le boire le deuxième jour. 500 ml de lait végétal, vraiment non merci. Pour tous ceux qui se demandent si on passe la journée aux toilettes en ne buvant que des jus et légumes, pour ma part, ça n’a pas été le cas.

Verdict:

Ultra contente de l’avoir faite et prête à recommencer! Même si je ne peux pas dire que j’ai ressenti un regain d’énergie ou que je suis en meilleure forme, je sais que ça m’a fait du bien. Ça m’a surtout permis de repenser mon rapport à la nourriture. Je suis le genre de nana qui dès l’apparition de la faim doit manger. Quand mon ventre gargouille plus rien n’a d’importance pourvu que je me mette un truc sous la dent. Après la cure, je me suis rendue compte que je mangeais sûrement trop et trop n’importe comment. Car, bizarrement en me nourrissant seulement de jus, je n’ai absolument pas ressenti la sensation de faim. Alors que d’habitude, il m’arrive tout d’un coup de mourir de faim comme si je n’avais plus mangé depuis des années. La cure m’a donc vraiment permis de revoir mon rapport à la nourriture et de vouloir changer ce que je fais de mal. A l’avenir, par contre, si je fais une cure je souhaiterais me préparer avant et après. Car, je dois l’avouer, j’ai entamé la cure comme ça tout d’un coup et je ne suis pas certaine que ce soit la meilleure idée.

Plus d’infos sur les cures Pépins sur pepins.be

2

La cure “Box To Glow Express” de Upper Organic testée par Barbara


Contrairement à de nombreuses autres cures du même type, cette formule détox et antioxydante comprend des jus mais aussi de la raw food, à savoir des aliments bruts, peu ou pas cuits. Le principe étant de ne pas heurter le corps en le forçant à changer radicalement de mode alimentaire du jour au lendemain. Upper Organic propose six formules de cures, trois ne contenant que des jus pressés à froid, avec différents degrés de difficulté : débutant, intermédiaire ou initié, et durant chacune au choix 1 ou 3 jours. Et trois versions box mêlant raw food et jus avec des durées de 3, 5 et 12 jours.  Quelle que soit la formule choisie, le principe fondateur reste le même : équilibrer son métabolisme et faire le plein de micro nutriments,  à savoir des minéraux, enzymes, vitamines, bactéries et oligo-éléments, nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme et rompre avec les mauvaises habitudes alimentaires, la consommation excessive de sucre et d’additifs.

Mon expérience:

J’ai décidé d’expérimenter la Box To Glow Express, la cure de trois jours, car elle me semblait la plus abordable pour la novice que je suis, accro au café et grignoteuse un brin compulsive.

Jour 1: le premier jour ne me dépayse pas trop puisqu’il fait la part belle à la nourriture, avec un petit déjeuner, un lunch et une salade au soir, le tout avec deux « en cas » jus à consommer n’importe quand durant la journée. Les produits sont frais et les recettes savamment étudiés. Cela me permet de tester de nouveaux mélanges et goûts, dont notamment un maki no-riz au chou rouge, chou chinois, betterave tamarin et carotte.  Si je n’ai pas faim, le plus dur reste de s’habituer aux saveurs, très éloignées de celles du quotidien. J’ai ainsi du mal à finir le jus Mother Green pomme, chlorelle, céleri et concombre.

Jour 2: le deuxième jour offre encore un bon équilibre entre nourriture liquide et solide, avec un petit déjeuner, un jus et une energy ball le midi et une soupe crue accompagnée de galettes. Mais il ne permet par contre aucun goûter, ce qui perturbe mes habitudes (et mon petit plaisir de craquer l’après-midi) même si je suis rassasiée.

Jour 3: le dernier jour de cure est lui plus ardu, fatigant et me laissant sur ma faim. Même si mon organisme a déjà adopté un autre rythme, ne consommer que des jus reste un changement important qui nécessiterait un plus longtemps d’adaptation. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’Upper Organic recommande une cure de 5 jours plutôt que de trois.

Verdict

Les produits sont de qualité et l’on sent le savoir-faire employé à leur fabrication ainsi que l’expertise présente dans les formules et la composition. Tout est frais et possède du goût. C’est un avantage car rien n’est fade, mais, en même temps, il faut apprécier les saveurs qui sont à mille lieues de celles des supermarchés de distribution. Etant de base une grande amatrice de fruits et légumes je ne pensais pas qu’ils me surprendraient outre mesure, mais pourtant, si certains jus comme le Glow Me, à l’ananas, pomme, mangue et gingembre, sont des coups de cœur, le Red Carpet à la betterave, carotte et pomme a été bien plus dur à avaler.

J’ai senti que j’offrais à mon organisme une cure de bien-être et de vitamines, elle n’en reste pas moins dure à réaliser pour toute personne n’ayant pas une bonne hygiène de vie au départ ou une excellente condition physique. La fatigue est au rendez-vous pendant la cure et dans certains cas, comme le mien, l’on peut ressentir des maux de tête ou des nausées. Il est donc essentiel de suivre les conseils d’Upper Organic. Celui tout d’abord de bien se préparer avant la cure, en éliminant deux jours avant son commencement un maximum de sucres raffinés, le café, les féculents et les produits laitiers. Et surtout pendant, en buvant un à deux litres d’eau pour rester suffisamment hydraté, au risque de se sentir mal. Je conseillerais également de réaliser la cure durant une période de congé, de façon à pouvoir fonctionner à son rythme et se reposer si nécessaire. Travailler alors que le corps est en plein bouleversement intérieur peut devenir très compliqué. Pour le reste, cette cure s’avère excellente pour tous ceux à la recherche de détox profonde, voulant retrouver énergie et vitalité et offrir à leur organisme un plein de bien-être. Sans parler de la fierté de veiller soi et de s’offrir tout le meilleur. Un choix santé qui vaut bien bien le challenge!

https://www.upperorganic.com Box To Glow Express, 3 jours : 125 euros.

3

La cure JusJus testée par Justine

La cure JusJus se présente donc sous forme de 5 mélanges de jus sans eau ajoutée ainsi qu’un lait de noix: 6 bouteilles en tout, donc. Tous les jus font 475 ml et la cure d’un jour coûte 51,95 €. Au moment de commander, vous pouvez choisir entre trois « niveaux » de cure: Harmony, Clarity, Purity. Ce qui change? Le nombre de jus « verts » comparés au nombre de jus fruités. Moi, j’ai opté pour le niveau 2, soit Clarity, qui contenait donc 3 jus verts par jour, 2 jus fruités, et un lait de noix. Ce qui est chouette, c’est que la cure est consommable pendant 14 jours, donc vous pouvez commencer votre cure plus tard que le jour de livraison, si vous souhaitez. Cette solution est possible parce que, immédiatement après la mise en bouteille, les jus pressés à froid sont submergés dans un bassin d’eau froide, qui est mis sous pression ultra forte.

Mon expérience:

Pour tout vous dire, j’appréhendais vachement cette expérience de cure détox. Je suis une grande mangeuse, j’ai souvent faim et surtout, je suis une éternelle gourmande. À la rédaction, je suis la première à me jeter sur les boîtes de pralines qu’on reçoit (ah oui, je suis aussi accro au chocolat). Bref, pour moi, c’était sûr et certain: je ne tiendrai pas! Surtout pas 3 jours. À côté de ça, j’avais hâte de tester car j’avais fait beaucoup d’excès, entre tous les apéros et les barbecues du début du printemps.

Jour 1: contre toute attente, le premier jour s’est super bien passé: je n’ai ressenti aucune fois la sensation de faim. Et ce durant toute la durée de la cure! Le matin, j’ai tout de même ressenti une sensation de tristesse à l’idée de boire un jus vert… Ils sont bons, mais évidemment, ça change des Choco Trésors et ça motive un peu moins à sortir du lit. La journée est passée assez rapidement et le fait d’avoir 6 jus à boire sur la journée permet de ne jamais craquer. Dès qu’on a envie de manger, on boit un jus! Le soir, j’avais un repas avec des copains et je n’ai pas craqué non plus. J’ai donc bu mes petits jus pendant que mes potes se régalaient de Spritz, de spaguetti bolo et de vin. Quelle prouesse! Seul bémol dans la journée: je n’ai pas trop aimé le lait de noix. Je ne l’ai d’ailleurs bu que le premier jour de la cure. J’ai trouvé les autres jus délicieux (surtout celui à base de pamplemousse!).

Jour 2: je me réveille avec une belle énergie, bien motivée à poursuivre ce deuxième jour sur ma lancée. Il s’avère un peu plus difficile que prévu, mais je tiens le coup. Peut-être est-ce que parce que je connais déjà tous les jus ainsi que l’ordre dans lequel il faut les boire? C’est une des désavantages de cette cure sur plusieurs jours: tous les jours sont identiques. Le soir, je vais vite au lit, histoire d’être rapidement au lendemain. Je suis déjà très fière de moi d’être parvenue à ne rien avaler de solide pendant 2 jours. Je sais que je risque de craquer le troisième. Parenthèse glamour: je suis un peu malade la nuit. Je vous épargne les détails, mais il paraît que c’est un symptôme courant.

Jour 3: le troisième jour, je déjeune encore une fois avec un jus, je dîne avec un jus accompagné d’un avocat. Le soir, je me bois une limonade maison lors d’un rendez-vous pour le boulot. Je suis prise de grosses migraines: c’est également un symptôme courant lors d’une détox. J’ai d’ailleurs de la chance d’avoir uniquement eu mal à la tête à la fin du troisième jour: chez certaines personnes, c’est quasi immédiat! Par contre, je suis pleine d’énergie: je vais à mon rendez-vous à pied et je reviens à pied également (2 bonnes heures de marche).

Verdict:

Je ne me suis pas pesée pendant et après la détox. Pour 2 raisons: je ne me pèse jamais et la cure détox n’a aucunement vocation à faire maigrir. Si vous perdez 1 ou 2 kilos, vous les reprendrez immédiatement en reprenant votre mode alimentaire habituel. Par contre, mon ventre, habituellement ballonné, s’est un peu dégonflé (ce n’est pas flagrant non plus). Mais je suis ravie d’avoir fait cette cure et je serai prête à recommencer demain: ça fait un bien fou de donner à son corps les nutriments dont il a besoin pendant quelques jours. De ne plus le submerger de crasses et de produits superflus. J’ai appris que je mangeais beaucoup plus que de raisons et surtout, que je m’alimentais mal: après mes repas, j’ai rapidement faim. Avec ces cures, je n’ai jamais eu faim une seule fois alors que les jus sont uniquement préparés à base de légumes et de fruits. Ça pose quand même question, n’est-ce pas?! Cette cure m’a donc appris à écouter davantage mon corps, tout en me donnant envie d’en prendre soin; en mangeant plus de fruits et de légumes. J’ai aussi eu l’impression que mon teint était éclatant pendant et après ces trois jours: j’avais moins de poches sous les yeux, je me trouvais plus lumineuse. Depuis cette cure, j’ai aussi un meilleur transit et le ventre moins ballonné et c’est un gros avantage pour moi: cela faisait des années que je me demandais comment faire pour être moins gonflée en permanence!

Infos et commandes sur jusjus.be.

4

La cure BON testée par Gwendoline

Nous avons testé, en avant-première, la cure de jus développée par l’enseigne de prêt à manger et à boire BON qui sera très prochainement vendue en ligne et en magasins. La marque propose des cures de 1 à 3 jours. Le menu de chaque journée est composé de 6 bouteilles de 50 cl de jus bios pressés à froid et est vendu 50 euros. Pour cette première cure de ma vie, j’ai choisi d’opter pour une formule, raisonnable, de 2 jours. Très bien pensé, un guide fourni avec le kit explique clairement la marche à suivre et le planning des jus à prendre. Ils doivent être ingérés toutes les deux heures, entre 9h et 19h, afin de permettre au corps d’assimiler les nutriments de façon continue. Rien a été laissé au hasard. La composition de chaque jus a soigneusement été pensée en fonction du moment de la journée où celui-ci est bu.

Mon expérience:

Je m’étais toujours demandé comment faisaient les adeptes des cures de jus pour ne pas mourir de faim après plusieurs jours sans rien manger de solide. De nature très gourmande, cette expérience me paraissait un véritable supplice. Mais, curieuse, j’étais vraiment excitée et motivée de tester le concept pour me faire ma propre opinion.

Jour 1: Le premier jour de cure a été une véritable révélation. Tout d’abord, à mon grand étonnement, je n’ai jamais ressenti de sensation de faim! Les jus étaient délicieux et je me sentais pleine d’énergie. Après ma journée de télétravail, je suis allée me promener pendant 2 heures dans les bois, armée de mes victuailles dans mon sac. J’avais l’impression de faire du bien à mon corps en ne lui apportant que des nutriments riches!

Jour 2: Le deuxième jour, j’ai éprouvé plus de difficultés à tenir. D’après moi, pour deux raisons: tout d’abord, je connaissais les jus et même si ils sont tous très bons, la surprise n’était plus au rendez-vous. Ensuite, j’ai été travailler au bureau de jour-là. Les tentations ont été présentes tout au long de la journée: les chocolats proposés par une collègue, les bons petits plats de la cantine à midi et, ce qui m’a été fatale: les glaces au speculoos, mon péché mignon, distribuées dans les couloirs. C’était beaucoup trop tentant! Je dois l’admettre, je me suis accordée ce petit craquage malgré les regards remplis de jugement des autres journalistes…

Verdict:

Je suis vraiment contente d’avoir testé ce concept. Ces deux jours de cures m’ont prouvé que je n’avais pas besoin de manger pour me sentir au top de ma forme. Je serais tout à fait partante de réitérer l’expérience, de temps en temps, après une période de laisser-aller pour nettoyer mon organisme de toutes ses toxines. Personnellement, je préférerais suivre régulièrement une cure d’un jour plutôt que de me lancer dans des programmes de deux ou trois jours, pour ne pas me lasser des jus. Je conseillerais aussi de ne pas se contenter de boire des jus mais d’adopter un mode de vie sain pendant une période de cure afin de bénéficier de tous ses bienfaits. Le gros plus de la cure BON par rapport aux autres: elle est disponible en magasin. Pas besoin de devoir la planifier à l’avance! Vous pouvez, sur un coup de tête décider qu’un jour de diet vous fera le plus grand bien et passer par un point de vente le matin pour vous procurer le kit complet et prêt à l’emploi.

Infos et commandes sur bonwithlove.com

La cure BON testée par Gwendoline

Lire aussi :

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.