Home Lifestyle Couple COUPLE: les conseils d’une psy pour raviver la flamme en temps de...

COUPLE: les conseils d’une psy pour raviver la flamme en temps de Covid

Getty Images
Getty Images

Depuis le premier confinement, les couples passent plus de temps ensemble que jamais. Dormir, travailler, étudier, se détendre, manger, boire: autant d’activités que nous effectuons dans le même décor – nos quatre murs – et avec la même personne. Alors comment faire pour maintenir ou raviver la flamme? Comment passer du temps de qualité ensemble malgré la situation? Et pourquoi c’est important?

Confortablement installé·e·s sur notre petit nuage d’amour, il nous arrive à tous de passer des jours, voire des semaines scotchés à notre bien aimé·e. Au début d’une relation, on ne peut pas se passer l’un·e de l’autre, c’est comme si tout le monde autour disparaissait. Tellement romantique, pas vrai? Mais aujourd’hui, et depuis plus d’un an, de nombreux couples sont contraints de passer leurs journées ensemble, pendus aux lèvres l’un·e de l’autre… H24. Et c’est beaucoup moins mignon qu’en début d’idylle. Les tensions sont parfois vives et, en l’absence d’événements notables dans nos vies, vous avez de moins en moins de chose à vous raconter lors de cette énième promenade. Le soir, vous vous pelotonnez sur le canapé pour binge-watcher Netflix, ou vaquez à vos occupations sur votre ordinateur portable. Il n’y a pas grand-chose d’autre à faire ces jours-ci de toute façon. C’est grave, docteur?

« Passer du temps ensemble est fondamental dans une relation, affirme Sarah Hertens, thérapeute de couple. Mais le confinement forcé que nous vivons actuellement peut être à la fois bénéfique et nuisible. Cet enfermement agit en fait comme un catalyseur qui fait remonter les problèmes plus rapidement et plus intensément que d’habitude. Et ça n’est pas une bonne nouvelle pour les couples qui ont déjà rencontré des difficultés auparavant. Dans la vie ‘normale’, il est facile d’enfouir les soucis sous le tapis, prétextant un agenda bien rempli… Les distractions sont nombreuses pour ne pas les affronter, entre le boulot, les loisirs et les amis. Mais, comme tout cela n’est qu’un lointain souvenir, il n’y a plus d’issue de secours. Et les couples qui comptaient sur leur vie sociale pour oublier leurs problèmes relationnels n’ont plus d’autre choix que les affronter. Si ces derniers ne peuvent pas être résolus, la rupture est bien souvent inévitable. On constate d’ailleurs une nette augmentation du nombre de divorces depuis le début de la pandémie. »

Toutefois, la crise n’est pas une fatalité en matière de relations amoureuses, souligne Sarah Hertens. « Je crois qu’une crise est toujours une occasion de s’améliorer, de faire les choses différemment. C’est le moment idéal pour aborder les questions qui fâchent et que l’on évite généralement, d’y remédier pour de bon. Il est tout à fait possible de transformer cette période particulière en opportunité pour votre couple. J’ai d’ailleurs remarqué que de nombreux couples y parvenaient: des couples qui, d’habitude, trouvaient dommage d’avoir peu de temps à se consacrer mutuellement en raison de leur rythme de vie et qui se retrouvent aujourd’hui. Avant, ils étaient trop concentrés sur leur travail et leurs activités… Maintenant, ils mettent la moindre pause à profit. Dans ce contexte, le confinement offre la possibilité de se reconnecter l’un à l’autre, de parler plus en profondeur et de passer du temps de qualité ensemble. »

Anna, 29 ans « Le soir, je regarde la télévision ou je lis un livre dans le salon, alors que mon amoureux joue aux jeux vidéos ou de la guitare dans son bureau. Pendant la journée, il y travaille aussi, alors que je m’installe sur la table de la cuisine avec mon ordinateur portable. J’ai honnêtement l’impression que nous passons moins de temps ensemble maintenant qu’avant. »

Restez curieux

En confinement, les couples sont constamment ensemble, mais cela ne signifie pas nécessairement que les partenaires passent du temps de qualité l’un avec l’autre, affirme Sarah Hertens. « Au contraire, aujourd’hui, nous oublions encore plus qu’avant de se consacrer du temps en tant que couple, en pleine conscience. Précisément parce que nous sommes H24 ‘ensemble’. C’est un piège, car on peut vite tomber dans une routine où l’on ne fait que se croiser. Je vous recommande donc de planifier une soirée romantique chaque semaine, où vous vous mettez d’accord pour n’avoir rien d’autre en tête que vous, votre couple. Rangez votre téléphone portable, éteignez la télévision et parlez sans filtre. Et bannissez les sujets comme le travail, les enfants ou le ménage. »

Le concept de “date night”, ou de soirée en amoureux, peut sembler forcé pour certains, mais selon le psychologue et expert en relations amoureuses américain John Gottman, c’est pourtant la clé d’une relation heureuse. « Il est important, dans ces moments privilégiés, de parler des choses qui comptent vraiment: l’argent, le sexe, la confiance, l’avenir… Toute histoire d’amour est une conversation sans fin », déclare-t-il dans son livre Eight Dates. Essential Conversations for a lifetime of love. « En d’autres termes, dans une relation qui dure, on reste éternellement curieux de l’autre. Et on apprend à vivre avec le fait que la majorités des conflits de couple ne peuvent pas être résolus, écrit-il encore. C’est pourquoi l’honnêteté et la transparence sont cruciales. Nous pensons souvent que notre partenaire devrait savoir ce qui se passe dans notre tête, mais en réalité, il ou elle n’en a souvent aucune idée. Apprendre à se connaître, c’est le travail de toute une vie. »

Une étude allemande montre qu’en moyenne, les couples ne passent que neuf minutes par jour à se parler réellement – et pas des aspects pratiques de la vie, comme les factures ou les tâches ménagères. Heureusement, le confinement est le moment idéal pour pallier ce problème flagrant de communication. Prévoyez délibérément des moments de conversation approfondie afin de (re)tisser des liens plus étroits avec votre partenaire. Après tout, rien ne vaut une bonne discussion, si elle se passe sans accroc. Et pour y arriver, il existe toutes sortes d’outils pratiques, sous forme de livres ou de jeux de cartes, qui vous guident sur les thématiques à aborder, les questions à se poser, etc. Par exemple: qu’avez-vous réellement pensé lorsque vous avez rencontré votre partenaire pour la première fois? Quel est votre plus grand rêve? Votre partenaire sait-il·elle garder un secret? Quel est son souvenir le plus embarrassant? Intéressez-vous vraiment aux réponses de votre amoureux·se et retrouvez la passion du début, lorsque vous trouviez que votre moitié était la personne la plus fascinante de l’univers, et vice versa.

Amusez-vous

Outre le fait de discuter, il est aussi important de continuer à vous amuser ensemble, et encore plus lors de périodes stressantes comme le confinement. De cette façon, vous vous rappelez pourquoi vous aimez passer du temps ensemble. L’organisation d’une sortie est évidemment plus compliquée, puisque les bars, restaurants, théâtres et cinémas sont fermés, et que les événements culturels sont mis en suspens. Mais, en faisant preuve d’un peu d’imagination, vous pouvez retrouver la magie des soirées d’antan sans quitter votre cocon.

– Invitez le restaurant dans votre salon. Et jouez le jeu: ne vous installez pas en jogging devant une pizza. Prenez le temps de vous habiller, d’enfiler une jolie tenue. Dressez une belle table, allumez des bougies et craquez pour une bonne bouteille de bulles ou de vin. Vous pouvez bien sûr cuisiner ensemble, mais pour vivre une véritable expérience ‘comme au restaurant’, commandez plutôt un menu à emporter.

– Vous êtes nostalgique des soirées au bar? Alors organisez une dégustation de bières ou de vins à domicile. Faites le plein de bouteilles, encore inconnues, agrémentez-les de snacks (nachos-guacamole ou plateau de fromages), tamisez les lumières et montez le son. Et si vous avez envie d’aller plus loin, pourquoi ne pas construire votre propre bar à cocktails, pour vous la jouer barmaid et jongler avec un shaker?

– Jouez ensemble. C’est le moment de dépoussiérer les jeux de société qui dorment dans votre placard, de vous défier sur la PlayStation, de tester un espace game en ligne ou de rivaliser sur toutes sortes de quizz.

– Vous avez plutôt besoin de repos après une semaine de télétravail bien chargée? Prévoyez une après-midi bien-être ensemble, avec des masques pour le visage, un long bain bien chaud et des tutos pour apprendre à vous masser l’un l’autre. Et pour raviver la flamme sur le plan sexuel, vous pouvez même pimenter ce moment détente avec de la lingerie sexy, des bougies parfumées et une playlist sulfureuse. Quoi qu’il en soit, veillez à ne pas reléguer le sexe tout en bas de votre to-do list. Flirtez, complimentez, enlacez et embrassez-vous passionnément pendant au moins six secondes chaque jour. De cette façon, vous continuez à montrer à votre partenaire qu’il·elle vous attire et que vous le·la désirez toujours.

Flora, 24 ans

Depuis que nous avons commencé à travailler tous les deux à la maison, notre vie sexuelle s’est vraiment améliorée. Il a fallu environ deux mois avant que nous nous rendions compte qu’il était maintenant possible de nous glisser sous les draps à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit… Et, croyez-moi, ma pause déjeuner n’a jamais été aussi relaxante!

Évaluez et apprenez

Même dans les couples qui s’en sortent très bien, des tensions peuvent surgir en période de confinement. « Je remarque que certaines personnes commencent à douter de leur relation alors qu’il n’y avait aucun problème avant la crise du Coronavirus, c’est dommage, constate Sarah Hertens. C’est la raison pour laquelle j’invite toujours les couples à se rappeler qu’il s’agit d’une période très particulière, au cours de laquelle tout ce à quoi nous étions habitués a été complètement bouleversé. Dans ce contexte si spécial, il est normal que les conflits soient plus nombreux, notamment en cas de perte de revenus ou si les enfants sont confinés à la maison. L’incertitude face à la crise met notre patience à rude épreuve et nous rend moins résistants au stress. Nous sommes par conséquent plus frustrés. Et les petits désagréments qui n’étaient pas de vrais problèmes auparavant peuvent soudainement exploser ».

« Cela ne signifie pas nécessairement que les choses vont mal dans votre relation, rassure Sarah Hertens. Les couples oublient parfois que c’est le contexte qui est à l’origine des tensions, et non le partenaire. Ce n’est pas votre partenaire qui est soudainement devenu plus négligent, c’est la situation qui a changé. Votre marge de manœuvre pour gérer le stress est réduite à cause de la crise. Vous êtes plus tendu et vous tolérez moins, donc vous réagissez plus vite et à plus forte dose. Il est important de ne pas oublier votre propre rôle, votre propre responsabilité dans l’histoire. »

En tant que couple, vous devez garder à l’esprit que cette situation est temporaire: c’est une période difficile que vous devez traverser, et votre partenaire n’en est pas responsable. On peut comparer le confinement à d’autres phases de transition dans une relation: la naissance d’un enfant, la rénovation d’une maison, la retraite… Toutes ces situations chamboulent votre vie et vous obligent à vous réinventer en tant que couple.

Il est tout à fait normal de traverser des crises de temps en temps. Ce qui compte, c’est la façon dont vous gérez ça ensemble. Si vous vous êtes mariés, avez vécu une grossesse ensemble ou l’achat d’un bien immobilier, vous pouvez appréhender la crise de la Covid-19 de la même façon. Réfléchissez à la manière dont vous avez réagi à l’époque et à ce qui vous a aidé à tenir bon.

“Quoi qu’il en soit, c’est une bonne idée de prendre du temps pour discuter et réfléchir à la direction que prend votre relation, explique Sarah Hertens. Au travail, c’est naturel de faire le point tous les ans, lors d’un bilan, alors pourquoi ne pas le faire au sein de son couple? Le confinement est le moment idéal pour cela. Mais n’y voyez pas une sorte d’entretien d’embauche durant lequel vous devez convaincre l’autre ou, pire, comme un examen pendant lequel vos performances sont mesurées. Il s’agit de considérer votre relation avec un regard neuf et conscient: Où en sommes-nous pour l’instant? Et où souhaitons-nous aller? Quelles sont nos forces et nos faiblesses? Trop souvent, dans les couples, les partenaires supposent naturellement que l’autre sait ce qu’ils·elles ressentent. Mais c’est rarement le cas. Et une ‘simple’ discussion peut faire la différence et vous apprendre des informations insoupçonnées. »

Vous pouvez aussi lier cette conversation palpitante à une autre activité agréable. Comme une balade dans un endroit inconnu, que vous découvrirez ensemble, tout en faisant le point sur votre relation amoureuse. Le meilleur moyen de briser la glace est peut-être simplement de demander à votre partenaire ‘Comment ça va, vraiment?’ Prenez soin l’un de l’autre et vérifiez régulièrement si les choses se passent bien pour l’autre, afin de vous soutenir et de vous entraider.

Chelsea, 25 ans « Mon petit ami a perdu son emploi à cause du Coronavirus. Cela l’a brisé, c’était la première fois qu’il osait pleurer et être totalement vulnérable avec moi. Nous nous parlons beaucoup plus sincèrement depuis. »

Prenez du temps rien que pour vous

« Ralentir le rythme et avoir plus de temps est bien sûr très agréable, mais cela signifie-t-il qu’en tant que couple, vous devez passer chaque moment libre avec l’autre? Chaque couple est confronté à ce défi : trouver le bon équilibre entre le me-time et le us-time, ou, en d’autres termes, entre l’autonomie et la connexion, explique Sarah Hertens. Le confinement est une situation spéciale qui nécessite des ajustements et adaptations. D’un coup, la routine et les habitudes disparaissent, et on revient à la case départ. Certains couples ont l’habitude de faire beaucoup de choses séparément et éprouvent des difficultés à se retrouver ensemble non-stop, à partager leur quotidien. Ça ne signifie pas pour autant que leur relation est sur la mauvaise voie. Chaque couple est différent et doit analyser ce qui fonctionne ou non pour une bonne entente et un maximum d’épanouissement. Il faut voir cela ensemble, en parler ouvertement, pour que les besoins de chacun soient entendus.

Et si vous voulez plus de temps de me-time alors que votre partenaire souhaite profiter de davantage de us-time? “Ce sont des choses qui arrivent, rassure Sarah Hertens. Dans chaque couple, il y a toujours quelqu’un qui aspire à plus d’autonomie, d’indépendance, tandis que l’autre veut plus de proximité, de complicité. Il est primordial d’en parler sans tabou. Expliquez à votre partenaire que si vous voulez vous promener seule, cela ne signifie pas que vous l’aimez moins. Au contraire, en répondant à votre nécessité de prendre du temps rien que pour vous, vous vous sentirez mieux dans votre peau et pourrez donc être une meilleure partenaire.”

Heureux en famille

Rien ne nécessite autant de temps d’adaptation dans un couple que l’arrivée d’un enfant. Une naissance peut avoir un réel impact sur votre relation. Voici quelques conseils pour conserver ces moments de convivialité dont nous avons tant besoin, même en tant que jeunes parents :

– Prévoir une sortie d’une journée juste à deux, tous les six mois, n’est pas la meilleure solution. Il est plus judicieux de profiter des petits moments privilégiés de la vie quotidienne. En continuant de se voir, de se regarder, de se parler, de se séduire, de se toucher… malgré l’agitation de la maison. Ce sont vraiment ces petites choses, ces détails qui vous rappellent et vous rassurent que, non, vous n’êtes pas seul·e dans l’aventure. Votre partenaire est aussi, bien présent·e à vos côtés.

– Utilisez la communication non-violente. Ne dites pas « Tu ne fais jamais cela » ou « Tu es toujours… », car c’est offensant. Parlez avec votre cœur, sincèrement. Dites à votre partenaire ce dont vous avez vraiment besoin et demandez de l’aide.

– Concentrez-vous sur ce que vous avez et ce que vous êtes, ensemble, au-delà de votre ou de vos enfants. Comment vous connectiez-vous l’un à l’autre avant?

Lire aussi: