Home Lifestyle Coupée d’une photo, une activiste ougandaise s’indigne contre le racisme

Coupée d’une photo, une activiste ougandaise s’indigne contre le racisme

MADRID, SPAIN - 2019/12/06: From left to right, Shari Crepi (Fridays for Future Spain), Greta Thunberg (Fridays for Future Sweden), Vanessa Nakate (Fridays for Future Uganda) and Alejandro Martinez (Fridays for Future International Spain) attend a press conference. Press conference of the Swedish activist of Fridays for Future, climate change, Greta Thunberg after participating in the COP25 in Madrid before the climate change protest. (Photo by Lito Lizana/SOPA Images/LightRocket via Getty Images)

Sur Twitter, l’activiste Vanessa Nakate a dénoncé une approche raciste des médias, après que l’agence de presse américaine Associated Press (AP) l’ait coupée d’une photo prise avec d’autres militantes blanches.

Vendredi, la Suédoise Greta Thunberg ainsi que d’autres activistes du climat, dont Vanessa Nakate, ont donné une conférence de presse à Davos, où se tenait le Forum économique mondial. Pour illustrer un de ses articles, l’agence de presse Associated Press a utilisé une image où l’Ougoundaise avait été coupée. Un acte que Vanessa Nakate a jugé raciste sur ses réseaux sociaux, exprimant sa profonde tristesse lorsqu’elle a découvert l’image. Et on la comprend.

Lire aussi: ce mannequin dénonce le racisme d’un magazine qui l’a confondue avec une autre noire.

D’autant plus que, comme expliqué par la jeune femme, en supprimant de cette manière une activité africaine, les médias donnent la fausse impression que la population africaine n’a pas de valeur dans le débat contre l’écologie. L’Afrique a beau être le plus petit émetteur de carbone, elle n’en est pas moins affectée par la crise climatique.

Ce qui m’a le plus blessée, c’est que j’ai vu à quel point la population africaine est affectée par la crise climatique, que des gens meurent dans mon pays, perdent leur maison (…) Qui va pouvoir parler pour tous ces gens si même ceux qui sont censés relayer notre message, les médias, sont si décevants. Est-ce que cela signifie que je n’ai pas de valeur en tant qu’activiste africaine? Que la population africaine n’a pas de valeur? Nous ne méritons pas cela.

a-t-elle expliqué.

L’AP dément

Selon le directeur de la photographie d’AP, interrogé par le site Buzzfeed, la photo a été recadrée « purement pour des raisons de composition ». Mais ce n’est pas la seule erreur dont Vanessa Nakate fait les frais: en effet, d’autres médias avaient confondu Vanessa Nakate avec la militante zambienne Natasha Mwansa.

À lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.