Home Culture Musique Accusé de racisme et d’homophobie, Roméo Elvis met les choses au point

Accusé de racisme et d’homophobie, Roméo Elvis met les choses au point

Roméo Elvis - Soleil

Après des accusations de racisme et d’homophobie suite à un freestyle sur Planet Rap en 2017, Roméo Elvis revient sur la polémique qui le hante depuis deux ans.

Hier, Roméo Elvis a livré un long message sur Instagram pour mettre fin aux accusations de racisme et d’homophobie qui le concernent depuis un freestyle sur Planet Rap en 2017. Si cet épisode ne vous dit rien, voici les paroles qu’il a lâché en direct: « les gens sont un peu stressés ces derniers temps et on joue un peu sur les mots. Les chansons de pédé dans les oreilles pour me mettre dans mon élément (…) Tu t’es arrêté sur le pédé, tu aimerais que je dise homo, pourtant j’ai entendu des pédés appeler des pédés avec le mot pédé sans que ça offense les gens (…) C’est comme pour le truc avec négro alors que j’ai des amis négro et pédés qui aiment qu’on les appelle comme ça ».

Forcément, ses propos ont provoqué une vague de prosternation à tel point que le rappeur a fermé son compte Twitter à ce moment-là. Mais à l’époque, il n’avait pas réagi publiquement à la polémique, sous les conseils de ses managers.

« Ce truc me pèse depuis trop longtemps »

Aujourd’hui, deux ans plus tard, il a toujours le poids de cette histoire sur le coeur et a tenu à remettre les pendules à l’heure. “Ce jour-là, j’ai fait l’erreur de penser que c’était une évidence pour tout le monde, que ma voix n’avait pas de poids, que ce serait anecdotique…” a-t-il écrit sur Instagram. « Le message qui est passé était à l’opposé de mon intention » continue Roméo Elvis.

Il a conclu son post par des excuses sincères, en espérant ne plus à avoir à revenir sur ces deux minutes d’antenne qui lui auront valu deux ans de mal-être.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.