Home Lifestyle Avez-vous déjà été victime de Glam-shaming?

Avez-vous déjà été victime de Glam-shaming?

Shutterstock

Une candidate de télé-réalité vient de mettre un nom sur un phénomène enduré par de nombreuses femmes. Le Glam-shaming, c’est le fait de critiquer et rabaisser celles qui se refont une beauté en public.

Au commencement: un épisode de télé-réalité

Ce nouveau terme a été employé pour la toute première fois lors d’un épisode, diffusé le 22 janvier dernier, du Bachelor, une télé-réalité américaine de rencontres (grosso modo). Dans celui-ci, une candidate balance à sa rivale: “Tout comme les gens qui pratiquent le slut-shaming et le body-shaming, toi tu me glam-shaming!” Chelsea venait en effet, de se moquer de Malik de s’être recoiffée à l’aide d’une boussole utilisée en guise de miroir. Voilà, un nouveau terme était né.

Le Glam-shaming

Si le slut-shaming consiste à se moquer des personnes pour leur tenue vestimentaire et le body-shaming pour leur poids, le Glam-shaming est donc le fait de se moquer ou rabaisser une femme qui se maquille ou remaquille dans l’espace public.

Un véritable problème

Si ce mot a son importance, c’est parce qu’il met le doigt sur un bien réel phénomène. Malik est loin d’être la première a être “glam-shaming”. Les femmes qui se recoiffent ou se remaquillent en public encourent parfois de vives critiques. Un article du Mirror avait déjà relevé le phénomène au mois de janvier 2017, lorsqu’un homme avait demandé à une jeune femme d’arrêter de se maquiller dans le métro de Londres. Un acte qu’il jugeait “vulgaire”. Et être totalement convaincu du phénomène, il suffit de se tourner vers les réseaux sociaux. Ils sont nombreux, après l’épisode, a avoir félicité Malik d’avoir introduit le “glam-shaming” dans notre langage.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Lire aussi: