Home Lifestyle Animaux Une vidéo insoutenable rappelle le quotidien horrible des animaux de laboratoire

Une vidéo insoutenable rappelle le quotidien horrible des animaux de laboratoire

Sacrifice nécessaire selon certains, victimes innocentes selon d’autres, les animaux de laboratoire divisent l’opinion publique, mais la violence de leur quotidien est indéniable. La preuve avec une vidéo tournée en secret dans un laboratoire pharmaceutique allemand.

La vidéo, qui mêle singes, chiens et chats est insoutenable, et il est fortement déconseillé aux âmes sensibles de cliquer sur « play ». C’est que les images, diffusées par Cruelty Free International et Soko Tierschutz et repérées par la journaliste Anaïs Moine montrent en détail l’horreur d’une réalité qu’on préférerait ignorer. Triste, mais inévitable réalité: pour pouvoir espérer être mis en vente sur le marché, les médicaments doivent être testés, sur des cobayes humains volontaire, mais avant même cette étape, sur des animaux. Et forcément, le quotidien de ces derniers est fait de souffrances et de captivité.

Le Laboratoire de la mort a Hamburg – french version

Voici le documentaire de SOKO Tierschutz sur la souffrance des animaux de laboratoire dans le LPT, un bâtiment à haute sécurité, à Mienenbüttel près de Hambourg.Ici on intoxique des chiens, des chats et des macaques pour des entreprises pharmaceutiques et l’industrie chimique. L’état ferme les yeux: Infractions, violence, morts cruels.Abolissons les expériences sur les animaux ! Fermons le LPT!

Posted by SOKO Tierschutz on Tuesday, October 15, 2019

Intitulée « Le laboratoire de la mort à Hamburg », la vidéo enchaîne des images de chiens, chat et singes maltraités pour les besoins de la science, entre Beagles ensanglantés, singes ligotés ou attachés à des chaises ou encore chats jetés dans des sacs poubelles comme de vulgaires déchets. 4.51 d’horreur qui questionnent notre humanité et notre rapport aux animaux. Certes, il faut tester les médicaments avant de les vendre pour éviter les effets secondaires dangereux. Mais en 2019, vraiment, on en est encore réduits pour ça à faire souffrir des animaux innocents? Pour protester contre le traitement des animaux dans le laboratoire visé par la vidéo clandestine, vous pouvez joindre les internautes qui adressent un courriel de plainte au Ministre allemand de l’agriculture ( Poststelle@Bmel.Bund.De). De manière plus générale, cette pétition de Gaia rassemble un maximum de signataires opposés à l’expérimentation animale. Un combat nécessaire: selon les chiffres de l’organisation, pas moins de 543 074 animaux seraient utilisés pour des tests chaque année en Belgique. À l’échelle de l’Europe, leur nombre atteint 10,5 millions. Une expérience à laquelle il est plus que temps de mettre fin.

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.